Résumés

19/04/15 : CS Biergeois – Moorsel 3-0

publié le 20 avr. 2015 à 01:23 par Laurent Delande

Ou ‘Ultime Journée…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Eric, de Becker Alain, Klepper Julien, Knaepen Manuel, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, Copreaux Arnaud, van der Haegen Alan, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Sheppard Kevin, Rolland Vincent, de Vos Patrick.

Dernier match de championnat et l’obligation de faire un bon résultat avant de regarder ce qu’il se passe dans l’autre match et si Bierges peut fêter le titre. Le moins que l’on puisse dire c’est que Bierges n’aura, de loin, vraiment pas usurpé sa victoire.

Tout démarre le mieux du monde pour Bierges, avec une occupation du terrain impeccable et un jeu collectif qui empêche les joueurs de Moorsel de récupérer le ballon. Et la première occasion sera d’ailleurs la bonne pour le CS Biergeois. Sur une hésitation du gardien dans son dégagement, et le pressing effectué par l’attaquant Nicolas Delande, le ballon allait être contré et Nicolas pu envoyer le ballon au fond du but et ouvrir le score, 1-0. Bierges restait très concentré dans cette partie, l’ouverture rapide du score n’allait pas perturber outre mesure la configuration de jeu mise en place et le pressing constant sur le porteur du ballon réduisait complètement les possibilités de jeu des adversaires. Bierges allait d’ailleurs enfoncer le clou cinq minutes après l’ouverture du score, suite à un nouveau mauvais dégagement de la défense. Le ballon revint dans la foulée de Vincent Rolland, qui ne se posa pas de question et envoya le ballon au fond des filets, 2-0. Une avance confortable après seulement 8 minutes de jeu. La défense de Bierges avait très peu à faire, si ce n’est récupérer les longues balles perdues de Moorsel. Le manque d’allant offensif des joueurs visiteurs en ce début de match offrait de larges latitudes aux ailiers biergeois de monter et porter le danger dans le rectangle adverse. Ce fut ainsi que le troisième but tomba, avec un tir de Julien Grasset, dévié par Julien Klepper dans les buts adverse, 3-0. Alan van der Haegen, fraîchement monté au jeu en remplacement de Vincent, blessé, allait directement s’offrir une opportunité de tir, mais celui-ci passe juste à côté du but. Moorsel allait tenter de se monter un peu plus entreprenant an cette fin de première période, profitant de la baisse de régime des joueurs locaux. Les joueurs visiteurs allaient hériter d’un penalty pour une légère faute de Patrick de Vos dans le rectangle. Mais il était dit que la pièce tomberait du bon côté pour Bierges. Le gardien Ludovic Poncin allait se détendre brillamment pour détourner le ballon sur le poteau, qui allait ensuite être dégagé par la défense. Ludovic permettait, par ce superbe arrêt, à son équipe de conserver son avantage. Dans les minutes qui suivirent, il bénéficiera d’un fameux coup de chance sur un corner de Moorsel. En effet, le coup de tête puissant de l’attaquant adverse envoya le ballon sur la cuisse du gardien et fut détournée en nouveau coup de coin. Bierges évitait donc, coup sur coup, d’être rejoint au score et allait atteindre la pause avec cette avance de trois buts au marquoir.

La seconde période allait présenter un visage similaire à la première, avec une possession de balle totalement à l’avantage des joueurs locaux, ils maîtrisaient la rencontre en se ménageant de nombreuses occasions et en n’en offrant aucune à son adversaire. Ludovic n’eut d’ailleurs plus rien eu à faire lors de cette mi-temps. De l’autre côté, par contre, c’était tout à fait différent. Il est d’ailleurs étonnant de ne pas avoir vu le score évoluer pour Bierges, tant les occasions étaient franches, Julien Grasset, Arnaud Copreaux, Laurent Poncelet, Kevin Sheppard, Alan avaient des occasions pour alourdir le score, mais soit le gardien s’interposait, soit les tirs passaient à côté du but. La défense, menée par Eric Battair, restait intraitable et ne laissait vraiment aucune opportunité aux joueurs adverses. Bierges allait remporter cette rencontre sur le score déjà acquis à la pause, 3-0.

La victoire entérinée, les oreilles se tournaient alors vers le résultat de Grez-Doiceau à Beauvechain, avec l’espoir que l’équipe locale ait pris au moins un point face à son adversaire, ce qui aurait permis à Bierges de fêter le titre avec cette victoire à domicile. Malheureusement, Grez l’aura emporté 3-4, et reste dans la position de terminer champion si il remporte les deux rencontres qu’il lui reste à disputer, et terminer ainsi avec un point en plus (et une rencontre en plus) que Bierges. Bierges attendra donc encore maximum dix jours afin de savoir si le titre leur revient. Mais cette attente ne doit pas non plus occulter une saison en tout point réussie, avec un total de victoires/points jamais atteint par la réserve du dimanche du CS Biergeois, et une aventure de 23 rencontres menée de bout en bout par ce groupe de 34 joueurs.  

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Bierges  47 21 15 4 2 64 44
2 Grez Doiceau  42 20 13 4 3 71 40
3 Beauvechain B  34 19 11 7 1 68 43
4 Archennes  30 21 9 9 3 50 42
5 Moorsel  18 17 5 9 3 35 38
6 Mt-St-Guib. A  15 21 4 14 3 29 80
7 Ohain B  12 19 3 13 3 38 68

12/04/15 : Archennes - CS Biergeois 0-1

publié le 14 avr. 2015 à 01:30 par Laurent Delande

Ou ‘Bierges assure l’essentiel…'

Effectif : Poncin Ludovic, de Becker Alain, Coulon Dimitri, Knaepen Manuel, Delande Nicolas, Placucci Thomas, Evrard Jean-François, van der Haegen Alan, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Delande Laurent, Sheppard Kevin, Rolland Vincent, Coolen Nicolas.

Lors de ce dernier match en déplacement de la saison, Bierges aura assuré l’essentiel en remportant une courte mais précieuse victoire, qui aura mis du mal à se concrétiser tant le jeu avait du mal à se déployer.

Bierges prend pourtant le match du bon côté, en tentant de monopoliser le ballon et de le faire circuler rapidement, mais sans se montrer très percutant en zone offensive. Durant les 20 premières minutes, Bierges ne laissait aucune occasion à son adversaire et s’octroyait quelques occasions, dont la plus sérieuse était celle de Dimitri Coulon, mais dont le tir passait juste à côté du but. On pouvait aussi noter de timides tentatives de la part de Nicolas Delande, Nicolas Coolen, Alan van der Haegen, mais dont les tirs étaient soit captés par le gardien ou n’étaient pas cadrés. Passé les 20 minutes initiales, Archennes mit un peu plus de présence dans le jeu et allait se montrer plus entreprenant, ne permettant plus à Bierges de combiner comme en début de match. Ludovic Poncin eut un peu plus de boulot, et eut finalement chaud en voyant un ballon s’écraser sur le poteau. Bierges ne parvenait plus à se montrer dangereux, en cause une option systématique de vouloir absolument dribbler les adversaires au lieu de chercher la passe directe vers le coéquipier. A ce petit jeu, on est souvent perdant. La nervosité commençait à gagner les rangs visiteurs, mais Bierges atteignait la pause sur ce score de parité, même si aucune des deux équipes ne méritait vraiment de l’emporter.

La deuxième période recommençait sur le même mode mineur, mais cette fois, c’était Archennes qui tentait d’ouvrir le score et Bierges qui résistait. Les occasions locales restaient néanmoins imprécises pour réellement inquiéter la défense de Bierges. Et c’est vrai que cette seconde période n’allait vraiment s’animer qu’en fin de partie. Les échanges devenaient un peu plus rugueux, chaque équipe tentant d’imprimer son tempo à la partie. À dix minutes du terme, une mauvaise relance de la défense locale  allait permettre à Julien grasset de récupérer le ballon et de s’engouffrer dans le grand rectangle. Son tir décroisé allait tromper le gardien et mettre Bierges aux commandes du match, 0-1. Archennes allait alors pousser pour revenir au score et enchainer une série de corners, mais qui se révélaient infructueux. Sur le dernier d’entre eux, le ballon, mal dégagé, allait revenir dans l’axe et le tir instantané du joueur local fusait droit dans le plafond du but, mais Kevin Sheppard détourna le ballon de la tête et permit à Bierges de préserver le score et assurer ainsi une victoire plus que précieuse en cette fin de championnat.

Une dernière victoire en déplacement qui permet à Bierges de garder la tête du championnat. Malheureusement, la victoire (par forfait) de Grez-Doiceau, ne laisse toujours pas le CS Biergeois maître de son destin. Un sans-faute de son adversaire lui permettra de le dribbler de justesse. Il est donc impératif de remporter le dernier match de la saison, à domicile et espérer ensuite que Beauvechain puisse accrocher au moins un point contre Grez, pour pouvoir fêter le titre dimanche prochain. Sinon, il faudra attendre le dénouement du championnat le 29/04 pour être définitivement fixé. Alors, première ou second place pour le CS Biergeois à l’issue de ce championnat ???
A noter que Bierges a actuellement la seconde meilleure attaque derrière Grez (Si on enleve les forfaits dont Beauvechain et Grez ont bénéficié, on arrive à Grez - 62, Bierges - 61 et Beauvechain - 60)
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Bierges  44 20 14 4 2 61 44
2 Grez Doiceau  39 19 12 4 3 67 37
3 Beauvechain B  34 18 11 6 1 65 39
4 Archennes  29 20 9 9 2 48 40
5 Moorsel  18 16 5 8 3 35 35
6 Mt-St-Guib. A  14 20 4 14 2 27 78
7 Ohain B  12 19 3 13 3 38 68

29/03/15 : CS Biergeois – Grez-Doiceau 2-3

publié le 30 mars 2015 à 01:17 par Laurent Delande

Ou ‘Bierges n’a plus son sort entre ses mains…'

Effectif : Poncin Ludovic, Detrie Rubens, Klepper Julien, Delande Nicolas, Roy Matthieu, Placucci Thomas, Copreaux Arnaud, Evrard Jean-François, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Nafpliotis Anastase, Sheppard Kevin, de Vos Patrick, Coolen Nicolas.

Une deuxième défaite à domicile sur l’ensemble de la saison, la quatrième au total, laisse Bierges leader avec deux matches encore à jouer, mais par le petit jeu des remises générales et du forfait de Chaumont Gistoux, qui risque aussi de voir Bierges terminer la saison avec une rencontre de moins que son adversaire du jour et, surtout, un point de mois au total si Grez-Doiceau remporte les quatres (!!) rencontres qu’il lui reste. Une défaite largement précipitée en première période et par la grâce de quelques décisions arbitrales a la limite du scandaleux.

Bierges débute la rencontre plutôt correctement, organisé dans le jeu, et appliqué à la récupération du ballon, même si le milieu de terrain adverse pose des difficultés à la construction du jeu. Une équipe adverse complètement remaniée par rapport aux dernières rencontres et qui pousse le jeu vers l’avant. Ce sera d’ailleurs l’équipe visiteuse qui ouvrira le score après dix minutes de jeu sur leur première occasion via un corner. La reprise de la tête du milieu de terrain grézien ne laisse aucune possibilité au gardien Ludovic Poncin, 0-1. Bierges réagit pourtant directement dans les minutes qui suivent avec une remontée du terrain de Julien Grasset, qui efface trois joueurs pour tromper le gardien visiteur, 1-1. On assiste alors à un méchant tacle sur Rubens Detrie, non sanctionné par l’arbitre, alors que la cheville du joueur de Bierges est touchée. Ce dernier ne pourra d’ailleurs pas reprendre part au jeu. La réorganisation du jeu mettra un peu de temps à se mettre en place, et durant ce laps de temps, Grez va à nouveau se mettre aux commandes du match. Une infiltration dans l’axe du joueur adverse, laissé libre de marquage et non gêné dans son évolution sera sanctionné directement par un tir que Ludovic ne put détourner, 1-2. Bierges tentait de se ressaisir et se poser le jeu, mais, cette fois, c’est l’arbitre qui continuait à s’illustrer, pas des décisions à contre sens du jeu. L’énervement commençait à gagner les rangs des joueurs visités. Grez-Doiceau allait en profiter pour alourdir la marque à 1-3. Matthieu Roy eut la possibilité en fin de première période mais tarda à tirer au but une fois rentré dans le grand rectangle.

La deuxième période atteindra des sommets de ridicule arbitral encore plus important qu’en première période. L’arbitre ne réussissait vraiment plus à gérer son match, allant jusqu’à expulser Jean-François Evrard, alors que ce dernier signifiait simplement à l’arbitre que le joueur adverse l’avait poussé et qu’il devait faire un peu plus attention aux phases de jeu. Bierges se retrouvait donc à 10 pour la demi-heure de jeu restante. Et, malgré cette infériorité numérique, Bierges allait se montrer la meilleure équipe sur le terrain. Mais l’état de celui-ci allait être préjudiciable aux actions entreprises par Bierges pour revenir au score. Thomas Placucci allait se retrouver seul devant le gardien, mais dans son élan, allait glisser juste avant de pouvoir reprendre le ballon, une sortie limite du gardien devant Nicolas Delande allait retarder l’échéance. Une phase confuse dans le grand rectangle grézien allait offrir la possibilité à Patrick de Vos d’inscrire son premier but de la saison, mais la balle allait être arrêtée par une flaque d’eau juste devant la ligne. Heureusement pour Bierges, Julien allait suivre et inscrire son deuxième but de la journée. Bierges allait tenter le tout pour le tout afin de pouvoir recoller au score, mais n’y parviendra pas et subit dès lors une nouvelle défaite en cette fin de championnat.

Cette défaite change donc la donne pour l’attribution du titre dans ce championnat des réserves du dimanche, puisque Bierges, même en faisant un sans-faute sur les deux derniers matches qu’il lui reste à jouer doit maintenant espérer un faux-pas de son adversaire du jour pour envisager le titre, là où tout le monde se focalisait sur l’équipe de Beauvechain, ce sera donc peut-être bien Grez-Doiceau qui coiffera tout le monde sur le poteau, alors qu’une victoire, ou même un partage aujourd’hui, assurait le titre à 95% à Bierges. Il reste donc deux matches durant lesquels il faudra tout donner pour remporter la totalité des points et minimiser dès lors les regrets en cas d’issue défavorable pour Bierges.
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Bierges  41 19 13 4 2 60 44
2 Grez Doiceau  36 18 11 4 3 62 37
3 Beauvechain B  34 17 11 5 1 64 34
4 Archennes  29 19 9 8 2 48 39
5 Moorsel  18 16 5 8 3 35 35
6 Mt-St-Guib. A  14 19 4 13 2 27 73
7 Ohain B  9 18 2 13 3 33 67
 

22/03/15 : Ohain - CS Biergeois 1-4

publié le 25 mars 2015 à 02:23 par Laurent Delande

Ou ‘une bonne première moitié de première mi-temps…'

Effectif : Poncin Ludovic, Detrie Rubens, Klepper Julien, Delande Nicolas, Placucci Thomas, Evrard Jean-François, van der Haegen Alan, van de Wiele Jean-Marc, Jamar Grégori, Nafpliotis Anastase, Sheppard Kevin, de Vos Patrick, Rolland Vincent, Coolen Nicolas.

Une nouvelle victoire, la première sur terrain synthétique, mais c’est à peu près tout ce qu’on pourra retenir de cette rencontre. En effet, mis à part le début de la rencontre, durant laquelle l’organisation était bien en place, les deux-tiers du match auront été d’un autre acabit. Et, même si la victoire était au rendez-vous à la fin de la rencontre, confortant un peu plus Bierges dans sa position de leader de la série, il est difficile de pouvoir se contenter de la manière de jouer proposée, tant on est convaincu que le groupe est capable de nettement mieux.

Le début de la rencontre était prometteur, avec beaucoup d’application dans le chef de chaque joueur, pour ne pas se faire surprendre comme cela avait été le cas lors du premier match sur ce terrain. Et cela va vite se concrétiser au marquoir. Après l’une ou l’autre première escarmouche imprécise, l’attaque de Bierges va finir par se mettre en évidence. On ne joue que depuis 10 minutes lorsque Nicolas Delande va réceptionner une longue balle en profondeur d’Anastase Nafpliotis. Son contrôle va lui permettre de se défaire du marquage du défenseur et tromper ensuite le gardien, 0-1. L’avance va vite être doublée. Une nouvelle longue balle d’Anastase va, cette fois, trouver la tête de Nicolas, dont la reprise semblait partir hors des limites. Mais Julien Klepper avait bien suivi et, de la tête, renvoya le ballon vers Nicolas, dont la reprise allait terminer au fond des filets, 0-2. Bierges ne laisse aucune possibilité à son adversaire de se présenter devant le gardien Ludovic Poncin, et son organisation va lui permettre d’enfoncer le clou avant que la moitié de cette première période ne soit atteinte. Sur un corner, Jean-François Evrard va accentuer l’avantage en envoyant, de la tête, le ballon dans la lucarne, 0-3. Quelques instants plus tard, Jean-Marc van de Wiele va envoyer Kevin Sheppard en profondeur. Ce dernier se retrouva seul devant le gardien et ne laissa pas passer l’opportunité pour mettre Bierges à l’abri, 0-4. A partir de ce quatrième goal, la physionomie du match va basculer sans que l’on sache vraiment pourquoi. L’organisation, pourtant impeccable, va être délaissée par les joueurs et un début de chaos va pointer le bout du nez, période pendant laquelle Ohain va réussir à réduire le score et à se procurer l’une ou l’autre occasion. La pause allait arriver à temps pour Bierges, afin de tenter de reprendre ses esprits et repartir avec les meilleures intentions lors de la seconde période, 1-4.

La deuxième période allait être un peu plus disputée, Bierges tentant de retrouver son organisation, Ohain tentant lui de revenir au score. Ohain fur d’ailleurs le premier à se mettre en évidence en se procurant l’une ou l’autre occasion qui n’inquiétèrent pas outre mesure l’arrière garde de Bierges. Bierges aussi allait se procurer des occasions, mais faisait preuve de maladresse devant le gardien adverse. Nicolas Coolen, Alan van der Haegen manquaient les occasions de faire le 1-5. Au final, les rares occasions de part et d’autres n’allaient pas permettre aux équipes respectives de tromper les gardiens, et le match se clôtura sur la victoire 1-4 de Bierges.

Une victoire, une bonne organisation pendant un bon tiers de match et puis plus grand-chose à se mettre sous la dent, c’est le résumé de cette rencontre dont on en retiendra avant tout que la victoire finale. Il faudra tenter de retrouver un match complet avec l’organisation de début de match, surtout en vue de l’opposition qui nous attend lors de la rencontre suivante, et si on veut accentuer l’écart avec les équipes poursuivantes et se garantir un titre qui apparait de plus en plus plausible.
 
Place Club Points Joués Victoire Défaite Partage Buts
Pour
Buts
Contre
1 Bierges  41 18 13 3 2 58 41
2 Beauvechain   34 17 11 5 1 64 34
3 Grez Doiceau  33 17 10 4 3 59 35
4 Archennes  26 18 8 8 2 45 37
5 Moorsel  18 15 5 7 3 33 32
6 Mt-St-Guib.  11 18 3 13 2 25 73
7 Ohain B  9 17 2 12 3 33 65

15/03/15 : CS Biergeois - Beauvechain 3-2

publié le 16 mars 2015 à 07:33 par Laurent Delande

Ou ‘une victoire plus qu’importante…'

Effectif : Poncin Ludovic, Detrie Rubens, Klepper Julien, Coulon Dimitri, Knaepen Manuel, Delande Nicolas, Copreaux Arnaud, Evrard Jean-François, Grasset Julien, Nafpliotis Anastase, Sheppard Kevin, de Vos Patrick, Thyrionet Gaetan, Schuermans Emmanuel.

L’équipe du CS Biergeois remporte ce match au sommet, au terme d’un match plein collectivement, et qui permet à Bierges de porter l’avance à 7 points à 4 matches de la fin du championnat. Un grand pas vers un titre de plus en plus à portée de main, mais pour lequel il faudra rester bien sérieux lors des 4 rencontres restantes. Match au sommet est synonyme de match à tension, et cela s’est encore vu lors de cette rencontre, spécialement lors de la seconde période.

Durant l’ensemble de la première période de cette rencontre, Bierges aura maîtrisé pleinement le contrôle du match, réussissant à bloquer le jeu adverse au milieu de terrain et bloquant défensivement les quelques incursions adverses. Pour l’équipe visiteuse, en première période, on ne pourra compter qu’un tir lointain, capté sans difficulté par le gardien Ludovic Poncin, et un tir puissant qui passa juste à côté du but. Ces deux occasions adverses mis à part, Beauvechain n’eut pas droit au chapitre durant les minutes initiales. À contrario, Bierges sera en verve en profitant pleinement de chaque vraie occasion qui s’offrira à lui. La première occasion fut déjà pleinement mise à profit. Une récupération de balle dans le milieu du jeu par Gaëtan Thyrionet, une passe vers Dimitri Coulon, et ce dernier allait passer la défense en revue pour tromper le gardien d’un tir croisé, 1-0. Bierges est lancé et ne lâchera rien. Beauvechain ne parvient pas à tromper l’organisation impeccable de la défense dirigée par Anastase Nafpliotis, et aidé dans sa tâche par Jean-François Evrard, Rubens Detrie et Patrick De Vos, tous les quatre auteurs d’une partie impeccable. Le milieu de terrain était aussi bien en place. La montée au Jeu de Manu Knaepen, en lieu et place de Gaëtan, blessé après 20 minutes, n’allait pas ébranler cette organisation. À la 25eme minute, un corner donné par Manu allait arriver à Kevin Sheppard, dont la reprise croquée allait se transformer en assist, puisqu’elle arrivera à Julien Grasset, dont la reprise de la tête n’allait laisser aucune chance au gardien, et surtout permettre à Bierges de mener de deux buts, 2-0. Bierges restait parfaitement en place et ne lassait toujours aucune possibilité à son adversaire. Juste avant la pause, l’équipe locale allait même se donner encore un peu plus d’air en plantant un troisième but, sur un corner donné par Kevin/ Manu allait couper la trajectoire en passant devant son adversaire et envoyer le ballon au fond des filets, 3-0, score qui allait être atteint à la pause.

Lors de la seconde période, Bierges allait devoir subir la pression plus importante mise sur l’impact physique du jeu. Au fur et à mesure que le temps allait s’écouler, Beauvechain tentait de prendre le jeu à son compte, n’ayant plus rien à perdre et devant remonter un écart de trois buts. Bierges n’allait plus avoir la même mainmise sur le jeu qu’en première mi-temps, tentant principalement de s’occuper de la récupération du ballon tout en effectuant une remontée du ballon rapide. Et cela allait fonctionner pendant un peu plus de vingt minutes. L’impact physique mis par Nicolas Delande et la rapidité de Dimitri mettait à mal l’organisation de la défense adverse. Un superbe mouvement initié par Manu Schuermans, qui allait s’appuyer sur l’attaquant avec un mouvement en une-deux, qui allait profiter à Julien Grasset, mais dont la reprise passa de près à côté du but. Dans les instants qui suivirent, Anatase commit une faute anodine aux extrémités de son grand rectangle, dont allaient profiter pleinement les joueurs de Beauvechain, puisque le ballon allait terminer sa course au fond des filets, 3-1. Julien Klepper allait suppléer Arnaud Copreaux, blessé, sur son flanc, mais Bierges continuait de résister. Malheureusement, une nouvelle faute aux abords du rectangle allait offrir une nouvelle opportunité à Beauvechain. L’envoi allait être dévié par Ludovic, mais personne n’avait suivi l’attaquant qui envoya le ballon au fond des filets et rendre un peu d’espoir aux joueurs adverses, 3-2. Les dix dernières minutes allaient être très stressantes pour les joueurs de Bierges, mais au final, le score ne bougera plus, en dépit des derniers efforts des joueurs adverses pour mettre les deux équipes à égalité.

Bierges remporte donc ce match au sommet et accentue à nouveau un peu l’écart avec son poursuivant direct. Les espoirs restent entiers en ce qui concerne l’obtention du titre. Du sérieux et autant d’application que lors des deux derniers matches lors des rencontres suivantes, à commencer par un déplacement à Ohain, où Bierges aura perdu des points lors du second tour en concédant un partage 5-5 et qu’il faudra à tout prix éviter pour garder l’avance sur ses poursuivants.


Place Club Points Joués Victoire Défaite Partage Buts
Pour
Buts
Contre
1. Bierges   38 17 12 3 2 54 40
2. Beauvechain B   31 16 10 5 1 59 34
3. Grez Doiceau   30 16 9 4 3 57 34
4. Archennes   26 18 8 8 2 45 37
5. Moorsel   18 14 5 6 3 32 30
6. Mt-St-Guib. A   11 17 3 12 2 25 68
7. Ohain B   9 16 2 11 3 32 61








































































08/03/15 : Mont St Guibert - CS Biergeois 1-3

publié le 10 mars 2015 à 00:44 par Laurent Delande

Ou ‘Une victoire pour entamer cette dernière ligne droite…'

Effectif : Poncin Ludovic, de Becker Alain, Detrie Rubens, Knaepen Manuel, Delande Nicolas, Evrard Jean-François, van der Haegen Alan,  van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Nafpliotis Anastase, Rolland Vincent, Sheppard Kevin, de Vos Patrick, Billiet David.

La dernière série de matches aller-retour a été lancée avec une victoire convaincante dans la manière pour la réserve du dimanche. À l’opposé de ce que l’équipe a pu montrer lors des trois derniers matches, on a assisté ce dimanche à un tout bon match au point de vue collectif. Tout est nettement plus aisé lorsque tout le monde se met au service du collectif, parfois même dans un rôle plus ingrat qu’à l’accoutumée.

Lors de la première mi-temps, Bierges aura remporté la maîtrise du jeu, ne laissant aucune occasion à son adversaire, si ce n’est lors d’un petit cafouillage dans son grand rectangle en fin de période. Cette entrefaite mis à part, le gardien Ludovic Poncin n’aura pas eu d’arrêts à effectuer. La principale raison, un milieu de terrain qui bloquait parfaitement les incursions adverses et une ligne défensive qui restait impeccablement concentrée. La ligne d’attaque n’était pas en reste. Il ne fallut attendre qu’une dizaine de minutes pour voir la première occasion pour Bierges. Julien Grasset allait s’appuyer sur Nicolas Delande pour se retrouver lancé dans la profondeur, mais son tir allait passer de peu à côté du but. Ce n’était que partie remise puisque dans les instants qui suivirent, Nicolas allait s’élever plus haut que tout le monde dans le grand rectangle, sur un corner donné par Manu Knaepen, et envoyer le ballon de la tête au fond du but, 0-1. Bierges se mettait enfin aux commandes d’une rencontre. Ce but n’allait, pour autant, faire perdre la bonne organisation du jeu de Bierges. Une nouvelle récupération de balle dans le milieu du jeu et Manu allait servir Nicolas en pointe. Sa passe en profondeur allait permettre à Julien de ne pas rater son occasion et doubler ainsi le score pour Bierges, 0-2. L’équipe visiteuse n’éprouvait aucune réelle difficulté lors de ces premières 45 minutes et le score allait être préservé jusqu’à la pause. L’écart aurait même pu être plus important si les occasions ménagées n’avaient pas été gaspillées.

Bierges allait reprendre la seconde période avec beaucoup plus de difficultés, notamment lors des 15 premières minutes, durant lesquelles le jeu mis en place en première mi-temps était annihilé par le pressing adverse et qui verra Mont St Guibert revenir au score. Un ballon mal relancé dans l’axe allait offrir un angle de tir dont l’attaquant adverse allait profiter pour faire revenir son équipe au score, 1-2. Bierges ne laissera pas longtemps son adversaire profiter de ce regain de motivation. Après une phase litigieuse dans le grand rectangle de Mont St Guibert, l’attaquant de Bierges ayant été manifestement poussé dans le dos, Nicolas allait permettre à son équipe de creuser un peu plus l’écart. Sur un coup franc d’Anastase Nafpliotis, le ballon allait être dévié par Kevin Sheppard. Il arriva à Nicolas, en position manifeste de hors-jeu, et dont la reprise ne laissa aucune chance au gardien, 1-3. Ludovic sortit alors deux arrêts reflexes en autant d’occasion de l’équipe visitée, pour permettre son équipe de garder l’écart. En fin de match, la priorité était, pour Bierges, de récupérer aussi vite que possible les ballons via un pressing direct sur le porteur du ballon. Un rôle ingrat dans l’élaboration du jeu, mais duquel chaque joueur de l’équipe allait apporter sa pierre à l’édifice afin de préserver le score et la victoire. L’arbitre allait annuler une contre-attaque de Kevin, bien lancé en profondeur par Vincent Rolland en signalant une position de hors-jeu, alors que l’attaquant de Bierges était parti de son camp. Une dernière occasion allait être gaspillée en fin de match lorsque Julien, ne sentit pas le retour du défenseur dans son dos, alors que Kevin était seul au point de penalty.

Au final, Bierges remporte donc cette victoire importante, qui enraye une mauvaise série, pour aborder les derniers matchs et retrouver un peu de confiance avant le match important de la semaine prochaine, qui verra Bierges recevoir Beauvechain, pour un match au sommet.

 

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
Pour
Buts
Contre
1 Bierges  35 16 11 3 2 51 38
2 Beauvechain 31 15 10 4 1 57 31
3 Grez Doiceau  27 15 8 4 3 53 32
4 Archennes  26 17 8 7 2 43 33
5 Moorsel  15 13 4 6 3 29 28
6 Mt-St-Guib. A  11 17 3 12 2 25 68
7 Ohain B  9 15 2 10 3 30 58

22/02/15 : Moorsel - CS Biergeois 4-1

publié le 26 févr. 2015 à 00:39 par Laurent Delande

Ou ‘Bierges n’y parvient plus…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Eric, de Becker Alain, Detrie Rubens, Coulon Dimitri, Delande Nicolas, Roy Matthieu, Placucci Thomas, Copreaux Arnaud, Evrard Jean-François, Grasset Julien, Nafpliotis Anastase, Rolland Vincent, Sheppard Kevin.

Troisième rencontre depuis la reprise, et troisième mauvais match dans son ensemble. Bierges ne parvient décidément plus à réaliser des prestations ‘complètes’ comme l’équipe pouvait le faire lors de la première partie de saison, avec, à la clé, une deuxième défaite consécutive.

Même si, en début de match, Bierges n’était pas vraiment mis en difficulté par son adversaire, on pouvait sentir poindre les difficultés qui allaient apparaitre. En effet, de jeu collectif, il allait être loin d’en être question. Bierges tentait par-dessus tout de procéder par de longs ballons, mais surtout, une fois en possession du ballon, peu de solution s’offraient au porteur de la balle, les joueurs semblant fuir le jeu plutôt que de tenter de le contrôler. Aussi en perte de balle, peu de pressing effectué pour tenter de la récupérer rapidement, un positionnement qui faisait défaut en replis défensif. Difficile, dans ces conditions, de pouvoir espérer autre chose qu’un exploit individuel pour se sortir d’affaire. Mais il sera écrit que les rares tentatives allaient être gaspillées, soit par précipitation,  soit par les réflexes du gardien adverse. Ainsi, trois occasions franches allaient ne pas être mises à profit par l’équipe visiteuse pour prendre l’avance au marquoir. Moorsel parvenait, quant à lui, à combiner convenablement dans ses constructions de jeu, provoquant régulièrement le décalage par les montées en ligne des backs vers l’avant. Sur un de ces mouvements, à la demi-heure de jeu, l’ailier eu le temps de centrer vers l’attaquant, plus prompt que la défense centrale pour envoyer le ballon au fond des filets, 1-0. Bierges allait à nouveau devoir courir derrière le score.

La seconde période n’allait pas être meilleure de la part de Bierges, la réaction attendue n’arriva finalement pas, tant l’équipe visiteuse ne parvenait pas à trouver une solution aux problèmes posés par son adversaire du jour, mais surtout à retrouver le jeu collectif et la mentalité qui était la sienne lors du début de saison. Sur autant d’erreurs défensives, Moorsel allait accroitre son avance à 3-0. Un coup franc dévié permettra à Bierges de maintenir un semblant d’espoir, mais une ultime occasion viendra sceller le score sur cette nouvelle lourde défaite 4-1.

Cette nouvelle défaite (la deuxième consécutive) doit marquer un point crucial de cette saison. Il est important de remettre les choses en place et montrer que le titre (tellement envisagée une fois la trêve atteinte) ne sera pas présenté sur un plateau, mais qu’il va falloir aller le chercher. Cela ne pourra se faire qu’en retrouvant la mentalité présentée pendant les 12 premières rencontres, à savoir un jeu collectif ou tout le monde se bat pour le ballon, présente des solutions à ses coéquipiers, mais surtout une ambiance dans laquelle on s’encourage plus que l’on ne s’engueule sur le terrain dès que quelque chose ne tourne pas dans le bon sens. Le match amical prévu lors de prochain week-end BYE devra servir à retrouver le plaisir de jouer et, surtout, la bonne humeur… Dans l’attente du résultat de Beauvechain contre Archennes, il nous reste encore 6 matchs à devoir considérer chacune comme une finale pour pouvoir envisager de fêter dignement la fin de saison et éviter que tout en se désagrège, comme c’est généralement le cas lors des deuxièmes parties de saison à Bierges.

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
Pour
Buts
Contre
1 Bierges  32 15 10 3 2 48 37
2 Beauvechain   25 13 8 4 1 46 29
3 Grez Doiceau  24 14 7 4 3 47 31
4 Archennes  23 15 7 6 2 37 27
5 Moorsel  12 11 3 5 3 25 20
6 Mt-St-Guib.  11 15 3 10 2 23 61
7 Ohain B  9 13 2 8 3 27 48

15/02/15 : CS Biergeois – Archennes 1-5

publié le 16 févr. 2015 à 01:20 par Laurent Delande

Ou ‘Première défaite à domicile…'

Effectif : Battair Eric, de Becker Alain, Detrie Rubens, Klepper Julien, Knaepen Manuel, Placucci Thomas, Copreaux Arnaud, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Billiet David, Nafpliotis Anastase, Rolland Vincent, Patriarche Grégory, Sheppard Kevin, van der Haegen Steve.

La rencontre précédente avait déjà été l’objet d’une mise en difficulté de son propre chef, l’équipe du CS Biergeois allait à nouveau se mettre dans le même style de problèmes, sans pouvoir renverser, cette fois, le cours des évènements.

Le but encaissé après seulement 3 minutes de jeu allait conditionner l’ensemble de cette première période. Les joueurs visiteurs se procurant les meilleures occasions, sans laisser l’opportunité à son adversaire de rentrer pleinement dans la partie. Le score allait même monter à 0-3 en faveur des joueurs d’Archennes, à la demi-heure de jeu. C’est à ce moment-là que Bierges décida (enfin) de mettre un peu plus de pression devant le but adverse. La première tentative allait être à mettre à l’actif de Kevin Sheppard, bien isolé dans le grand rectangle par Eric Battair, mais dont le tir n’allait pas pouvoir réduire le score. Bierges continuait à pousser, mais était bien contenu pas les défenseurs adverses. À l’approche de la pause, une infiltration de Thomas Placucci dans la défense d’Archennes allait pousser le joueur adverse à commettre la faute dans le grand rectangle, penalty qui est converti par David Billiet, 1-3.

La seconde période allait voir Bierges présenter un tout autre visage, au niveau de l’impact physique qu’ils allaient imprimer. Malheureusement, tout comme en première période, Bierges allait encaisser dès l’entame. En effet, après seulement une minute de jeu, et une sortie manquée du gardien suppléant Rubens Detrie, Archennes allait faire 1-4. Cet écart récupéré, les joueurs visiteurs avaient l’opportunité de jouer défensif et de repartir en contre. Bierges, de son coté, avait la main mise sur le ballon et se procurait plusieurs occasions franches, mais gaspillait aussi énormément de possibilités. Steve van der Haegen parvenait à de défaire de trois hommes dans le milieu de terrain et adresser un passe dans la profondeur d’Arnaud Copreaux. Ce dernier, dans le grand rectangle, envoya un tir puissant qui ne trouva, malheureusement, que la transversale du but. Un tournant, car dans les instants qui suivirent, sur un contre, Archennes creusa encore un peu plus l’écart pour fixer les chiffres à 1-5. Bierges ne baissa pas les bras et continua à tenter de réduire l’écart, mais sans succès. David se procura une occasion de but, mais son tir allait être détourné par le gardien, Julien Grasset eu aussi l’opportunité de réduire le score, Vincent Rolland, dont la tête passa de peu à côté.

Des débuts de mi-temps complètement ratés, un manque de finition, et une équipe adverse qui parvient à parfaitement contrôler son match. Bierges connait donc sa première défaite à domicile de la saison, la seconde tout matchs confondus, mais manque surtout l’occasion de garder son plus proche adversaire à distance. La victoire de Beauvechain voit donc l’écart se réduire à 7 points (avec toujours un match de plus pour Bierges). Il faudra dorénavant se ressaisir et corriger le tir lors des prochains matchs, qui vont déjà devenir cruciaux afin d’éviter qu’un mauvais deuxième tour puisse ternir une saison globalement réussie, et nous faire manquer un titre qu’on pouvait déjà apercevoir, mais pour lequel il faudra batailler ferme, et ce jusqu’au bout.

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Bierges  32 14 10 2 2 47 33
2 Beauvechain B  25 12 8 3 1 44 24
3 Grez Doiceau  21 13 6 4 3 42 29
4 Archennes  20 14 6 6 2 32 27
5 Mt-St-Guib. A  11 14 3 9 2 23 56
6 Moorsel  9 10 2 5 3 21 19
7 Ohain B  9 13 2 8 3 27 48
 
 

08/02/15 : Grez-Doiceau - CS Biergeois 3-4

publié le 9 févr. 2015 à 02:47 par Laurent Delande   [ mis à jour : 9 févr. 2015 à 03:53 ]

Ou ‘L’art de se mettre dans le pétrin…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Eric, Detrie Rubens, Delande Nicolas, Placucci Thomas, Evrard Jean-François, van der Haegen Alan, van de Wiele Jean-Marc, Nafpliotis Anastase, Rolland Vincent, Patriarche Grégory, Sheppard Kevin, Descampe Thibault.

Après une longue trêve hivernale, et trois remises générales pour cause de conditions climatiques, Bierges reprend finalement le collier dans l’espoir de conserver son avance sur ses poursuivants, et ce jusqu’au bout de la saison. Une saison qui sera amputée des deux rencontres face à Chaumont-Gistoux, en raison de leur forfait général. Ce qui implique évidemment quelques changements au classement, les points des victoires de Chaumont ayant été retirés aux différentes équipes, Bierges compte désormais une avance de 7 points sur le deuxième au classement. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce retour sur les terrains se sera fait de manière plutôt difficile.

Bierges allait être littéralement cueilli à froid par une équipe de Grez qui avait décidé de tout tenter pour remporter la partie. Etait-ce de la suffisance, ou de l’auto-satisfaction, en raison de la première place au classement et donc un sentiment que rien ne pouvait arriver ? Il n’en résultait pas moins que Grez avait toutes les possibilités de jouer un jeu de contre dont il s’était visiblement donné consigne. Il ne fallut que 5 minutes, et un coup de coin direct stupidement concédé suite à une mésentente entre le gardien Ludovic Poncin et le défenseur Jean-François Evrard, pour voir Grez ouvrir le score, Ludovic étant surmonté par le ballon, 1-0. La réaction de Bierges n’allait pas se faire attendre, et le jeu allait être pris en compte par les joueurs visiteurs. Une domination dans le jeu qui sera facilité par l’exclusion du joueur local pour trop de rouspétances à l’adresse de l’arbitre. À 11 contre 10, on pouvait espérer voir Bierges revenir facilement à la marque. Ce fut le contraire qui se produisit. Dominateur dans le jeu, les joueurs de Bierges allaient véritablement pêcher à la concrétisation des (nombreuses) occasions qu’ils allaient parvenir à se procurer. Un centre tendu de Thomas Placucci n’allait pas pouvoir être repris par Thibault Descampe, un tir puissant d’Eric Battair allait être malencontreusement stoppé par Kevin Sheppard, des tirs non cadrés… jusqu’à cette faute dans le grand rectangle sur Thibault allait offrir à Nicolas Delande la possibilité de rétablir l’égalité. Malheureusement, le tir allait être arrêté par le gardien et revenir dans les pieds de Thibault, qui ne put envoyer le ballon dans le but. Grez continuait à procéder par contre, dès qu’il arrivait à récupérer le ballon. Un tir sur la latte de Ludovic allait sonner comme un coup de semonce, lorsque 3 minutes plus tard, lancé en profondeur, l’attaquant local se retrouva coincé entre Jean-François et Ludovic. Il s’écroula dans le rectangle et l’arbitre indiqua le point de penalty. Pénalty qui fut loupé dans un premier temps par le joueur local, mais que l’arbitre allait faire recommencer pour une raison inconnue, et le deuxième essai allait être le bon, 2-0. Bierges n’allait pas réussir à réduire le score avant la pause, bien que se ménageant encore quelques possibilités. Les joueurs visiteurs se retrouvent donc menés à la pause par une équipe réduite à 10.

À la reprise, Bierges allait finalement réussir à se montrer très concret. Lancé par Thomas, Grégory Patriarche allait se retrouver dans le rectangle et lober le gardien. Le ballon allait finit au fond des filets et fut prolongé dans le but par Thibault, mais il semble qu’il avait déjà franchi la ligne. On en jouait que depuis 2 minutes dans cette seconde période. Mais juste après la réduction du score, Grez allait à nouveau profiter d’une rare occasion pour agrandir l’écart. Jean-Marc van de Wiele allait laisser trop de libertés à son adversaire qui tenta un tir qui ne put être stoppé par le gardien, 3-1. Bierges allait devoir cravacher pour tenter de repartir avec au moins le point du partage. Sentiment qui allait être renforcé avec l’exclusion de Jean-François pour avoir exprimé avec trop de véhémence sa désapprobation au joueur adverse qui l’avait sèchement taclé, et pour lequel l’arbitre n’intervint pas. La rencontre allait donc devoir se poursuivre à 10 contre 10, avec un retard de deux buts à remonter pour Bierges. Et l’incroyable allait se produire dans les 20 dernières minutes. Un joli travail de Thibault allait permettre à Kevin de se retrouver en position de frappe. Son tir allait se loger au fond des filets, 3-2. Dans la foulée, Grez allait, à nouveau, toucher le poteau, mais ce fut Bierges qui allait revenir à égalité. Une pichenette de Placucci allait isoler Nicolas dans le grand rectangle et dont le tir ne laissa aucune chance au gardien, 3-3. Bierges dominait, se faisait peur par moment sur les quelques tentatives de contre-attaques adverse, mais allait finalement arracher la victoire en toute fin de match. Un petit cafouillage dans le rectangle de Grez, un pressing des joueurs de Bierges, un défenseur local qui tente une roulette et qui la rate, le ballon ‘offert’ à Nicolas, qui ne laissa pas passer sa chance de planter son deuxième but du match et mettre, enfin, son équipe aux commandes du match. Un résultat qui n’allait plus évoluer jusqu’au coup de sifflet final d’une rencontre de reprise très nerveuse de part et d’autre.

Bierges entame donc cette dernière ligne droite par une victoire (très) difficile, mais méritée au vu du déroulement et de la domination affichée lors de cette rencontre. Une victoire d’autant plus importante qu’elle permet à Bierges de compter 10 points d’avance sur son plus proche poursuivant, mais qui n’aura pas joué ce week-end. Il faudra garder ce cap jusqu’au bout, à commencer par la réception d’Archennes pour la rencontre suivante.
 
Place Club Points Joués Victoires Défaites Partages Buts
Pour
Buts
Contre
1 Bierges  32 13 10 1 2 46 28
2 Beauvechain 22 11 7 3 1 35 24
3 Grez Doiceau  18 12 5 4 3 35 29
4 Archennes  17 13 5 6 2 27 26
5 Mt-St-Guib. 11 12 3 7 2 23 45
6 Moorsel  9 10 2 5 3 21 19
7 Ohain B  6 11 1 7 3 23 39

01/02/15 : CS Biergeois – Ohain - Remise Générale

publié le 9 févr. 2015 à 01:42 par Laurent Delande

Le comité provincial a décrété la remise générale de tous les matchs du week-end.

1-10 of 145