Résumés‎ > ‎

01/04/12 : CS Biergeois – Incourt 9-3

publié le 2 avr. 2012 à 01:48 par Laurent Delande

Ou ‘Une large victoire pour un tout petit match…'

Effectif : Docquier Sylvain, Vervotte Frédéric, de Becker Alain, Klepper Julien, Coulon Dimitri, Knaepen Manu, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Vanagt Benjamin, Poncelet Laurent, Apers Julien, van Baelen Samuel, de Schrynmakers Thibault, van Baelen Philippe, Mayné Grégory

Pour l’avant-dernier match de la saison, Bierges reçoit le FC Incourt. Malheureusement déforcé en arrivant à Bierges, l’équipe visiteuse se présente avec 9 joueurs au coup d’envoi. Mais malgré la supériorité numérique, le match sera marqué du sceau de la chance pour l’équipe de Bierges.

Bien qu’en supériorité numérique, Bierges n’arrive pas à se défaire du marquage des joueurs d’Incourt en ce début de match. Les joueurs locaux tentèrent bien de faire circuler le ballon au maximum au sol, mais Incourt se défendait bien et résistèrent pendant 20 minutes aux offensives de leur adversaire, ils parvenaient même à porter le danger dans la défense de Bierges. Mais, passé cette période, Bierges allait enfin ouvrir le score. La passe de Benjamin Vanagt isola Dimitri Coulon à l’extérieur du grand rectangle. Ce dernier se retrouva seul face au gardien et, d’un petit lob, inscrivit le premier goal pour Bierges, 1-0. Mais cette ouverture du score n’allait pas rassurer Bierges. En effet, dans la continuité de la remise en jeu d’Incourt, l’attaquant se retrouva isolé dans le petit rectangle face à Sylvain Docquier. Le gardien eut un tout grand reflexe pour sauver le tir et empêcher Incourt de revenir directement au score, ce qui aurait insufflé encore plus le doute dans l’esprit des joueurs de Bierges. Au contraire, ce sauvetage permit aux joueurs locaux de repartir directement vers le but de leur adversaire du jour et de se rassurer. En effet, Laurent Poncelet allait lancer Nicolas Delande dans l’axe entre les deux défenseurs. Il ajusta le gardien et doubla la mise, 2-0. Quelques minutes plus tard, ce même Nicolas allait louper par deux fois des possibilités de but. Tout d’abord, à la réception d’un centre de Julien Klepper, il allait placer le ballon à l’extérieur du goal. La deuxième fois, lorsque lancé par Laurent, il allait tenter le lob sur le gardien, mais que sa reprise loupait le cadre du but. Heureusement, il allait se reprendre assez vite et marquer son second but de la journée. Dimitri le lança à nouveau dans l’axe et il se retrouva de nouveau seul face au gardien, qu’il évita et inscrivit le troisième but de ses couleurs, 3-0. Bierges tentait de jouer haut et de presser leur défense dès qu’ils entraient en possession du ballon. Le jeu se faisait le plus souvent au sol et en combinaisons, ce qui gênait très fort les joueurs d’Incourt. La défense de Bierges n’était plus mise sous pression et gérait convenablement les quelques hors-jeu auxquels les joueurs d’Incourt se faisaient surprendre, et Sylvain passa une fin de première mi-temps somme toute tranquille. Sur un jeu en combinaisons, Grégory Mayné isola Julien Apers qui déboula sur son flanc. Julien centra au ras du sol et Manu Knaepen surgit au petit rectangle pour envoyer le ballon dans le plafond du but, 4-0. Cela n’allait pas être encore fini pour Bierges lors de cette première période. Nicolas, encore lui, allait inscrire son troisième but de la journée, sur une phase similaire aux deux premiers, cette fois-ci lancé en profondeur par Julien Klepper. La première période se termina avec un dernier but pour Bierges. Sur un corner donné par Grégory, Manu loupa sa tête, mais dévia de justesse le ballon qui arriva à Thibault de Schrynmakers. Celui-ci repris le ballon de volée et l’envoya dans le filet latéral du but défendu par Incourt, 6-0 à la pause.

La seconde période reprit dans les mêmes conditions pour Incourt, à savoir en infériorité numérique, l’arbitre refusant que Bierges puisse venir compléter l’effectif visiteur et ainsi pouvoir rééquilibrer les forces en présence. Et pourtant, ce sera Incourt qui se montrera alors nettement plus précis et dangereux que Bierges. En effet, visiblement le résultat de la première période ainsi que le sentiment que plus rien ne peut leur arriver allaient rendre le jeu de Bierges complètement caduque et ceux-ci n’allaient alors procéder que par longs ballons, allant à l’encontre de ce qui avait fait la réussite de la première période. Et, sur une erreur défensive, l’attaquant adverse allait se jouer de Samuel van Baelen pour tromper Sylvain, 6-1. Frédéric Vervotte allait aussi être à la peine en ce début de seconde période. Il se fit surprendre par son adversaire, qui allait cependant louper son occasion. Bierges ne s’en sortait vraiment pas et Incourt allait encore réduire le score. Sur une phase litigieuse dans le grand rectangle, l’arbitre indiqua le point de penalty, prétendant avoir vu une main d’Alain de Becker. Malgré les diverses protestations, il ne revint pas sur sa décision et Incourt ne loupa pas l’occasion d’inscrire leur second but de la partie, 6-2. L’énervement gagna de plus en plus les rangs de Bierges et on pouvait craindre que tout cela ne déborde trop en désavantage de ceux-ci. Tentant de regagner leur calme et de reposer le jeu au sol, comme en première période, Bierges allait se mettre à l’abri. Thibault était à la réception d’un centre de Dimitri, et allait placer le ballon dans la lucarne du gardien d’Incourt, 7-2. Mais, à nouveau, Incourt allait réduire le score, sur une nième erreur, Sylvain ne pouvait à nouveau rien, 7-3. À nouveau l’énervement se faisait de plus en plus grand chez les joueurs de Bierges. Grégory et Philippe van Baelen allaient écoper de cartons jaunes pour réactions trop virulentes face à l’arbitre. Après que chacun ait calmé ses esprits, le jeu reprenait en faveur de Bierges, à nouveau comme en première mi-temps. Et les joueurs locaux n’allaient dès lors plus être inquiétés et allaient se ménager certaines occasions, dont deux d’entre elles allaient se clôturer par deux nouveaux buts. Tout d’abord sur un débordement de Julien klepper, qui allait dribbler la défense et profiter du démarquage de Ludovic Poncin, pour se retrouver face au gardien, qui dévia son tir sur son propre défenseur et le rebond termina au fond des filets, 8-3. En fin de match, sur une rentrée en touche de Grégory, Nicolas allait mettre son quatrième but du match et permettre à Bierges de l’emporter sur le score de 9-3.

En dépit de la supériorité numérique, Bierges n’aura que trop peu tenté de vraiment jouer au football. La sévérité du score ne cache pas non plus combien ce match fut laborieux par moment, gagné par tellement de nervosité alors que tout pouvait se passer au mieux. Le football est simple par définition… cette victoire permet néanmoins à Bierges de gravir deux places au classement général et pointer à la neuvième place provisoire, en attendant les résultats des prochains matchs, Bierges étant dispensé de match suite au forfait général de Mont-Saint-André B. Le prochain match qui attend les joueurs de Bierges sera la confrontation à domicile contre Huppaye dans trois semaines.


Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Jodoigne   62 22 20 0 2 106 20
2 Archennes-Pécrot   60 22 20 2 0 93 29
3 Jandrain   45 21 15 6 0 48 35
4 Sart Risbart A   40 21 13 7 1 96 52
5 Perwez   37 23 12 10 1 65 70
6 Huppaye   36 23 12 11 0 72 60
7 Grez Doiceau   33 20 10 7 3 65 43
8 Mt-St-André   30 22 9 10 3 48 70
9 Bierges   25 23 8 14 1 54 77
10 Incourt   24 23 8 15 0 50 84
11 Ohain   22 23 7 15 1 47 73
12 FC M.Uccle   21 21 6 12 3 52 67
13 Sart Risbart B   20 22 6 14 2 54 85
14 Jauche   19 22 5 13 4 38 88
15 Melin   9 22 2 17 3 29 64



Comments