Résumés‎ > ‎

03/04/11 : CS Biergeois - Perwez 2-1

publié le 3 avr. 2011 à 14:28 par Laurent Delande

Ou ‘Pauvre mentalité de certains énergumènes…’


Dernier match a domicile pour cette saison, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne restera pas dans les mémoires du point de vue sportif, le match n’arrivant pas a son terme à cause de certains petits esprits qui ne savent pas penser plus loin que le bout de leur crampons… Au démarrage, à nouveau, pas d’arbitre officiel présent pour ce match. Un arbitre occasionnel décide de prendre en charge la conduite du match. Mais le match allait rapidement devenir difficile à contrôler.

Et pourtant, au début du match, on pensait plus à jouer au foot, et Perwez prenait directement le jeu à son compte. Possédant quelques joueurs techniques, Perwez faisait circuler le ballon et le rendait relativement insaisissable pour les joueurs de Bierges. Néanmoins, la défense locale dirigée par Laurent Poncelet, résistait aux attaquants adverses. Mais au premier quart d’heure, un centre fut dévié par Samuel van Baelen. Le contre surpris le gardien Sylvain Docquier qui dut aller rechercher le ballon au fond de ses filets: 0-1. Mais ce but sonna le réveil et la charge de Bierges. Et durant le reste de la première mi-temps, la défense locale fut surprise a trois reprises sur des longs ballons, mais Sylvain préserva le score. De l’autre coté, le milieu de terrain de Bierges entreprenait de plus en plus les actions dangereuses, et à dix minutes du repos, Dimitri Coulon récupéra le ballon à hauteur du rond central pour lancer un débordement sur le flanc gauche. Il évita le défenseur, qui tenta de le déstabiliser. L’arbitre laissant l’avantage, Dimitri centra vers Nicolas Delande. Sa reprise de la tête heurta la transversale et revint vers Grégory Mayné qui n’avait plus qu’à mettre le ballon au fond des filets pour rétablir l’égalité: 1-1. Et c’est à partir de ce moment que les choses commencèrent à s’envenimer. Certains joueurs de Perwez n’arrivaient plus à se contrôler et certains noms d’oiseaux commencèrent à fuser. Malgré une dernière tentative de Perwez, c’est encore Bierges qui s’offrit une belle occasion avant le repos, mais le score ne changea plus.

Dès la reprise de la seconde période, l’arbitre mis les choses au clair vis-à-vis des deux capitaines, plus d’injures qui volent, de provocations vis-à-vis de l’adversaire ou encore vis-à-vis de l’arbitre, autrement le match serait arrêté. Avertissements qui resteront lettres mortes après seulement vingt minutes de jeu. La seconde période repris nettement à l’avantage de Perwez qui mettait le pressing sur la défense et qui, coup sur coup, allait heurter les poteaux du but de Sylvain. La première fois, suite à un débordement, sur le flanc gauche. Frédéric Vervotte, qui remplaçait Alain de Becker à la pause, ne put contenir son adversaire qui ajustait Sylvain. Son tir allait heurter le poteau et revenir dans les mains du gardien. Quelques minutes plus tard, c’est de l’autre flanc que venait le danger. L’attaquant dribbla Grégori Jamar et Laurent et tira à nouveau sur le poteau. Le ballon revint vers l’attaquant, mais Julien Apers était bien revenu pour dégager le ballon. Le plus gros de l’orage était passé. Mais ce manque de réussite allait ajouter à la frustration chez les joueurs de Perwez, ils allaient accumuler les petites fautes. Et Bierges allait profiter de cet énervement pour se créer des occasions. Les corners et les coup-francs se multiplièrent. Le gardien de Perwez intervenait solidement sur des tirs de Grégory et de Nicolas. Sur un corner, le ballon était dévié en dehors du rectangle, où se trouvait Frédéric. Il arma son tir qui passa de peu au dessus de la transversale. Une nouvelle faute sur Dimitri amena un coup-franc. Sur celui-ci, Nicolas repris le ballon de la tête, balle qui rebondit sur la transversale. Il arriva dans les pieds du défenseur qui tarda à dégager. Julien Klepper avait suivit l’action et vint subtiliser le ballon dans les pieds du défenseur et remisa en retrait pour Nicolas, qui plaça le ballon entre les jambes du gardien: 2-1. Et ca dégénéra… Réclamant tout d’abord un hors-jeu de Nicolas sur le coup-franc et ensuite une faute de Julien sur le défenseur, les insultes commencèrent à fuser vers l’arbitre. Deux cartons jeunes furent sortis, mais cela ne calma pas un des joueurs qui se vit brandir un deuxième carton jaune. Mais cela ne plaisait pas à un autre défenseur qui n’aura rien trouvé de plus intelligent que venir frapper l’arbitre par derrière. Devant cet énervement grandissant, les joueurs de Perwez n’arrivant pas à calmer le jeu, l’arbitre décida de renvoyer tous les joueurs au vestiaire et d’arrêter le match après 65 minutes de jeu sur le score de 2-1.

Qu’il est navrant d’en arriver à de telles extrémités, surtout dans un match de réserves du dimanche…plus spécialement lorsque c’est un arbitre non officiel qui officie. on ne s’étonnera plus, et on comprendra même, que l’union belge maque d’arbitres pour officier durant les matchs, quand on voit à quels types de comportement ils doivent faire face… Scandaleux et malheureux tout simplement…



Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Jodoigne 60 24 20 4 0 109 20
2 Ottenburg 48 22 15 4 3 77 41
3 Archennes 46 22 14 4 4 67 28
4 Mt-St-André 46 24 14 6 4 63 45
5 Chaum-Gist. 44 23 14 7 2 70 45
6 Jauche 44 24 13 6 5 78 38
7 Sart Risbart 38 24 12 10 2 65 76
8 Melin 33 24 11 13 0 67 68
9 Jandrain 33 24 10 11 3 54 60
10 Perwez 28 21 9 11 1 49 50
11 Ohain 28 23 8 11 4 49 55
12 Huldenberg 26 24 7 12 5 35 46
13 Huppaye 23 24 7 15 2 64 97
14 Grez Doiceau 17 20 5 13 2 46 73
15 Bierges 15 24 4 17 3 56 97
16 Incourt 6 23 2 21 0 19 129

Comments