Résumés‎ > ‎

04/03/12 : CS Biergeois – Grez-Doiceau 2–3

publié le 9 mars 2012 à 01:42 par Laurent Delande

 

Ou ‘Déconcentrations coupables…'

Effectif :  Docquier Sylvain, De Becker Alain, Klepper Julien, Coulon Dimitri, Knaepen Manu, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, Apers Jjulien, Fontigny Maxime, van Baelen Samuel , van Baelen Julien, van Baelen Philippe, Mayné Grégory

Retour à domicile après la déconvenue du match précédent et avec le souvenir de la cuisante défaite du match aller contre Grez-Doiceau (4-0). Et c’est avec un groupe un peu plus étoffé que le match peut démarrer. Et il était important de montrer que le résultat du match aller était plus un accident qu’autre chose. Néanmoins, quelques moments de distractions allaient sceller le sort des joueurs de Bierges à quelques moments clés.

En début de première période, les échanges étaient plus qu’équilibrés, le gardien Sylvain Docquier n’étant pratiquement pas mis à contribution, mis à part sur quelques tirs lointains. Le jeu se concentrait principalement dans le milieu de terrain, bien maîtrisé par chacune des deux équipes. Certaines escarmouches arrivaient à créer le danger dans le camp adverse, mais sans réel danger. Il faudra une action plus qu’anodine pour ouvrir le score. Lancé en profondeur sur le flanc gauche de la défense de Bierges, l’attaquant adverse écarta le défenseur Alain de Becker de se course, qui réclamait la faute. Alain s’étant arrêté de jouer, le joueur adverse se retrouva seul pour tenter un centre. Malheureusement pour Bierges, le centre était complètement loupé et se transforma en tir qui allait surmonter Sylvain et se loger dans le petit filet latéral du goal, 0-1 après 20 minutes de jeu. Bierges devait retrouver ses esprits. Ce qu’il fit et l’égalisation ne tarda finalement pas. Maxime Fontigny récupéra un ballon dans le milieu du jeu et lança Julien Apers sur son flanc droit. Julien évita le hors-jeu et centra en un temps pour la tête de Nicolas Delande. Ce dernier ne loupa pas l’occasion pour rétablir l’égalité au marquoir et sceller le score à la pause, 1-1.

En seconde période, Grez-Doiceau conservait la maitrise du ballon, et portait le danger dans la défense de Bierges, sans être spécialement précis dans la construction de ses actions. Mais on se retrouva vite dans la même configuration de jeu qu’en première période. Bierges ne parvenait pas réellement à se dégager des offensives adverses et allait, à nouveau, encaisser un but ‘malencontreux’. A nouveau depuis le flanc gauche, l’ailier centra vers son attaquant. Sylvain sorti de sa zone en pensant pouvoir intercepter le ballon, mais évalua mal la trajectoire. Le ballon le surmonta et parvint à l’avant-centre, laissé libre de marquage, qui redonna l’avantage à Grez-Doiceau, 1-2. Bierges allait tenter de revenir au score, en forçant un peu plus ses offensives, mais continuait à se montrer imprécis ou à butter sur les réflexes du gardien adverse. La parité allait à nouveau être rétablie par l’inévitable Nicolas, qui récupéra un passe de Maxime pour se faufiler dans la défense et, au milieu de trois défenseurs, allait placer le ballon hors de portée du gardien, 2-2. On pensait dès lors que le plus dur était enfin fait et que le match nul n’allait plus échapper à Bierges. Las, sur une énième action confuse au milieu de terrain, une faute commise par Grégory Mayné, tout le monde allait s’arrêter de jouer en pensant que l’arbitre avait sifflé la faute. Mais il décida de laisser l’avantage et le ballon atterri chez l’attaquant, à la limite du hors-jeu, qui se retrouva seul devant Sylvain et profita de sa sortie pour le lober et redonner l’avance a son équipe, 2-3, tout était de nouveau à refaire. Grez-Doiceau fut réduit à 10 lorsqu’un de leurs joueurs fut renvoyé au vestiaire pour avoir encore une fois rouspété de manière trop virulente à l’encontre des décisions arbitrales. Réduits à 10, les joueurs de Grez allaient se contenter de défendre. Bierges dominait alors les débats, mais, à nouveau, se confrontait aux reflexes du gardien. Nicolas eut l’occasion d’inscrire son troisième but, bien lancé par Dimitri Coulon, après avoir évité la sortie du gardien, mais l’arbitre revint sur sa légère position de hors-jeu en début de phase et annula le but. Malgré les dernières tentatives de rétablir l’égalité au marquoir, le score n’allait plus bouger et l’arbitre scella le match sur le score de 2-3.

Une deuxième défaite d’affilée pour Bierges, qui plonge de deux places au classement général suite aux victoires simultanées d’Ohain et d’Uccle, et retrouve donc la treizième place. Un match se joue sur des petits détails souvent, détails qui vont faire la différence au décompte final. Lors de ce match, ce sont des moments d’inattention qui ont scellé le sort du match. Des erreurs qu’il faudra tenter de gommer lors des cinq derniers matchs qui restent à jouer lors de cette saison, si Bierges ne désire pas terminer dans les dernières places du classement général, et à commencer par le match suivant, à Jauche, avant-dernier au classement.

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Jodoigne  53 19 17 0 2 87 20
2 Archennes-Pécrot  51 18 17 1 0 77 21
3 Jandrain  39 17 13 4 0 37 27
4 Sart Risbart A  34 18 11 6 1 80 41
5 Perwez  31 19 10 8 1 59 61
6 Grez Doiceau  29 18 9 7 2 60 42
7 Huppaye  24 19 8 11 0 59 55
8 Incourt  24 19 8 11 0 45 65
9 Mt-St-André  24 19 7 9 3 39 60
10 Ohain  22 20 7 12 1 44 59
11 Sart Risbart B  20 18 6 10 2 50 65
12 FC M.Uccle  18 18 5 10 3 45 55
13 Bierges  18 19 6 13 0 37 64
14 Jauche  14 18 4 12 2 31 82
15 Melin  6 19 1 15 3 24 57




Comments