Résumés‎ > ‎

07/09/14 : CS Biergeois – Mont St Guibert 3-2

publié le 10 sept. 2014 à 02:38 par Laurent Delande
 

Ou ‘Bierges entame le championnat par une victoire…'

Effectif : Battair Éric, de Becker Alain, Detrie Rubens, Coulon Dimitri, Delande Nicolas, Roy Matthieu, Placucci Thomas, Poncelet Laurent, Van den Bossche Glenn, Evrard Jean-François, van de Wiele Jean-Marc, Sabbe Vincent, Nafpliotis Anastase.

Une deuxième année consécutive, l’équipe de la réserve du dimanche du CS Biergeois entame la saison par une victoire. Et, si au vu de la première mi-temps, cette victoire peut sembler logique, la seconde mi-temps verra l’équipe retomber dans ses travers de la saison dernière.

La première période peut globalement se résumer à une large domination de la part de l’équipe visitée, qui laissait très peu de possibilité à son adversaire de se montrer dangereux dans la zone de but défendue par Éric Battair, gardien du jour. La défense n’éprouvait que très peu de difficultés à contenir les quelques offensives de Mont St Guibert, ce qui permettait à ses arrières latéraux, Vincent Sabbe à droite et Thomas Placcuci à gauche, de monter donner plus de poids à l’entrejeu et la ligne offensive. Il fallut quelques escarmouches de Bierges pour ajuster la cible et déjà après 15 minutes de jeu, l’équipe locale trouvait l’ouverture sur un centre de Dimitri Coulon à destination de Nicolas Delande, dont la reprise ne laissait aucune chance au gardien, 1-0. Bierges allait gérer le jeu, alternant le jeu court et long, ce qui laissait son adversaire à courir derrière le ballon. Le second but allait tomber 15 minutes après le premier lorsque Laurent Poncelet allait adresser une balle en profondeur à destination de Dimitri, qui n’avait plus qu’à placer le ballon hors de portée du gardien pour faire 2-0. Bierges semblait lancé sur la voie d’un succès facile, surtout conforté par le manque de réactions de son adversaire, qui n’a réussi à se procurer qu’une seule occasion lors de cette première période, sur un tir lointain qu’Éric dévia en corner.

La seconde période allait se révéler bien plus compliquée, la faute à un énervement et un stress grandissant dans les rangs des joueurs locaux. En effet, à l’opposé de la première, la deuxième mi-temps voyait Bierges changer son approche dans l’animation du jeu proposée. En lieu et place des échanges au sol proposés en première mi-temps, Bierges procédait cette fois par des longues balles en profondeur, ce qui permettait à la défense adverse de repartir plus rapidement vers l’avant. Ce semblant de désorganisation allait avoir une conséquence fâcheuse après 10 minutes seulement lorsque l’attaquant pénétra dans le grand rectangle de Bierges. Alain de Becker, légèrement en retard allait accrocher le joueur. L’arbitre désigna le point de penalty, qu’Éric ne put parer, 2-1. À partir de ce moment, Bierges perdait les pédales et en oubliait tout logique dans le jeu. L’organisation défensive faisait défaut, la couverture à opérer devenait inexistante… bref, Bierges ne parvenait plus à jouer au football. Malgré cela, l’équipe locale allait augmenter son avance au score suite à un coup-franc accordé sur une faute sur Dimitri. Le ballon fut envoyé par Glenn Van den Bossche dans le but, après que celui-ci ait été dévié par un défenseur, 3-1. Bierges pouvait respirer. Mais, au contraire de calmer l’équipe locale, cela allait accentuer le sentiment de stress. Bierges ne parvenait décidément pas à retrouver son football. Quelques occasions allait quand même être crée pour Bierges, notamment via Matthieu Roy, mais dont le tir passa à côté du but. La nouvelle réduction du score sur un tir lointain de l’attaquant de Mont St Guibert à 15 minutes du terme de la partie n’allait pas arranger les choses. Nicolas allait quand même avoir la balle de match au bout du pied, sur une accélération de Dimitri, qui allait dribbler la défense adverse et isoler Nicolas au point de penalty. Mais la reprise de celui-ci allait trouver le gardien sur sa trajectoire. Bierges allait tenir la fin de match et éviter une égalisation durant les tout derniers instants du match.

Bierges récolte donc les trois premiers points de ce championnat, dans une relative difficulté, quand on analyse le déroulement du match. À retenir, une première mi-temps excellente, à reproduire lors des rencontres suivantes… A oublier, le stress et la désorganisation engendrée par la réduction du score, et surtout tenter de garder la tête froide en toute circonstance…

 

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
Diff
1 Grez-Doiceau 3 1 1 0 0 5 1 4
2 Bierges 3 1 1 0 0 3 2 1
3 Archennes 3 1 1 0 0 2 1 1
4 Ohain 0 1 0 0 1 1 2 -1
5 MontStGuibert 0 1 0 0 1 2 3 -1
6 Beauvechain 0 1 0 0 1 1 5 -4

 

Comments