Résumés‎ > ‎

14/09/14 : Beauvechain - CS Biergeois 5-1

publié le 15 sept. 2014 à 00:31 par Laurent Delande

Ou ‘Sévère défaite…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Éric, de Becker Alain, Detrie Rubens, van Brusselen Bradley, Mickael Ballieu, Roy Matthieu, Poncelet Laurent, Evrard Jean-François, van der Haegen Alan, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Nafpliotis Anastase.

Après une première rencontre au résultat encourageant, Bierges est retombé de haut lors de cette deuxième partie, la faute à un temps d’adaptation trop long à un nouveau système tactique ?

Bierges débuta la rencontre en suivant un nouveau schéma tactique, une disposition en 3-4-3 qui devait laisser la possibilité d’exploiter la vitesse des deux attaquants ailiers et un pivot au centre. Le début de rencontre fut relativement équilibré, 25 première minutes durant lesquelles aucune des deux équipes n’allait se créer de véritables occasions franches. Bierges eut néanmoins la possibilité de s’offrir l’ouverture du score sur une montée en ligne du libéro Anastase Nafpliotis qui en alternant passage en finesse et passage en force allait forcer le gardien à dévier sont tir. Matthieu Roy, qui avait suivi l’action ne put, lui non plus, envoyer le ballon au fond du but. De l’autre côté, sur leur première vraie occasion, Beauvechain allait ouvrir le score, malgré la faute préalable du joueur adverse sur le défenseur Eric Battair, 1-0. Ce but allait avoir pour effet de délabrer entièrement le dispositif mis en place par les joueurs visiteurs. Le milieu de terrain était systématiquement gêné par les longs ballons dont les joueurs des deux équipes usaient de manière bien trop rapidement. La vitesse des ailiers adverses mettaient aussi en difficulté la défense à trois, laissée relativement seule par les médians sensés venir prêter main forte en perte de balle. C’est ainsi que Bierges encaissera encore 3 goals en l’espace des 15 minutes qui restaient à jouer lors de cette première mi-temps. Quatre buts que l’on pourrait qualifier de cadeaux tellement la liberté d’action laissée aux joueurs adverses était flagrante.

Bierges allait tenter de renverser la situation, et pour cela avait l’intention de revenir rapidement dans la partie. Avec un système de jeu plus adapté à ce que les joueurs avaient l’habitude d’utiliser, en 4-4-2, Bierges allait rapidement faire le pas. Après seulement 3 minutes de jeu, Julien Grasset allait déborder dans le grand rectangle adverse. Sa reprise était contrée plusieurs fois par le gardien, mais Alan van der Haegen allait envoyer de la tête le ballon au fond des filets, 4-1. Cette réduction du score allait réveiller les velléités offensives des joueurs visiteurs, qui allaient présenter un visage nettement plus conquérant et s’octroyer les meilleures occasions lors de ce second acte de la partie. Même si Beauvechain allait enfoncer le clou rapidement après le but de Bierges en faisant 5-1 sur une reprise de la tête de l’attaquant adverse. Malgré cela, on assistait à plus de combinaison au sol de la part des joueurs de Bierges, ce qui mettait les joueurs locaux plus rapidement en difficulté dans le jeu et leur gardien plus mis à contribution. Il fallait quand même que le gardien Ludovic Poncin s’emploie à sauver son but devant l’attaquant parti seul devant lui. En fin de rencontre, le jeu devenait un peu plus décousu et le ballon allait d’un côté à l’autre du terrain, mais aucune des deux équipes n’allait parvenir à inscrire de but. La partie se termina sur ce score sévère de 5-1.

Si le match  ne fut globalement pas bon dans son ensemble, Bierges aura présenté deux visages dans son déroulement. Tout d’abord, une première mi-temps durant laquelle rien n’aura fonctionné comme il aura fallu que cela se passe. La faute à un système tactique auquel les joueurs dans leur ensemble n’auront réussi à s’adapter, et dont la responsabilité en revient à l’entraineur. Un seconde période ensuite, dans un schéma tactique plus classique, durant laquelle on retrouvait des bribes de séquence de jeu plus propice au développement du football. Leçons retenues pour les matchs suivants… mais il est nécessaire aussi que les joueurs eux-mêmes puissent garder une attitude positive durant les rencontres, en s’encourageant, et non en commençant à s’engueuler sur le terrain…chose que l’adversaire attend pour se lancer dans des provocations inutiles mais qui fonctionnent lorsqu’on se trouve dans cet état d’esprit….
 
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
Différence
1 Grez-Doiceau 6 2 2 0 0 9 4 5
2 Beauvechain 3 2 1 1 0 6 6 0
3 Archennes 3 2 1 1 0 5 5 0
4 Bierges 3 2 1 1 0 4 7 -3
5 MontStGuibert 0 1 0 1 0 2 3 -1
6 Ohain 0 1 0 1 0 1 2 -1
Comments