Résumés‎ > ‎

15/12/13 : Perwez - CS Biergeois 1-0

publié le 15 déc. 2013 à 10:46 par Laurent Delande   [ mis à jour : 15 déc. 2013 à 12:00 ]

Ou ‘Une courte défaite… contre une équipe qui a oublié de laisser sa mauvaise réputation/mentalité au vestiaire…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Eric, De Becker Alain, Smets Hugo, Klepper Julien, van Brusselen Bradley, Knaepen Manuel, Ballieu Mickael, Delande Nicolas, de Vos Patrick, Lenaerts Jean-Baptiste, Delande Laurent, Roy Mathieu, Saye Anthony, Taymans Bryan.

Pour cette dernière rencontre du premier tour, l’équipe de Bierges se déplace à Perwez, qui se situe une place devant Bierges au classement, avec 1 point d’avance. Mais un déplacement à Perwez n’est jamais facile, au vu de l’ambiance hostile dans laquelle se déroule chaque match de championnat pour la réserve du dimanche. Et cette saison ne fera pas exception à la règle, tant l’esprit du match aura été déplorable (une fois de plus).

Bierges entame cette rencontre avec l’envie de montrer qu’il est capable de jouer au football, mais les velléités offensives seront vite mises au tapis. La défense adverse n’ayant pas énormément de difficultés, en cette première période, pour maitriser les deux attaquants de Bierges, Nicolas Delande et Jean-Baptiste Lenaerts. Le milieu de terrain de Bierges avait, quant à lui, toutes les difficultés du monde à se rendre maître du ballon, ce qui impliquait dès lors des infiltrations adverses dans le camp défensif de Bierges. Et il aura fallu un contact limite entre le gardien Ludovic Poncin et l’attaquant adverse pour lancer le match. Les joueurs de Perwez allaient réclamer un penalty et allaient mettre la pression sur l’arbitre pour le reste du match. Quelques instants plus tard, ce même arbitre n’allait pas réagir lorsque le joueur de Perwez ira tacler Patrick de Vos, par l’arrière, alors que le ballon était loin de l’action. Ce qui aurait logiquement dû être une exclusion ne sera jugée par l’arbitre que comme valant une carte jaune. Cette phase va illustrer la façon dont les joueurs locaux vont appréhender le jeu, une série de faute plus que limite, surtout une fois que le ballon est parti, des provocations incessantes, venant des joueurs eux-mêmes, mais aussi de la part du banc. L’arbitre restant de marbre à ces évènements aura perdu l’emprise sur le match. De football ? Pas grand-chose. Il est vrai qu’il est difficile de développer du jeu dans cet esprit de match, pour chacune des équipes. Encore à retenir en première période, une latte sur un tir de l’attaquant de Perwez juste avant le coup de sifflet final, 0-0 à la pause d’un match pauvre en football et déplorable en mentalité.

Et, malheureusement, la seconde période verra la même mentalité prévaloir, avec une escalade des provocations. Tout était bon pour casser le jeu. Mais leur énervement allait grandissant au fur et à mesure que le temps passait et que leur domination n’était pas récompensée par un but. Et la première véritable occasion en seconde période allait venir de Bierges, sur corner. La remise dans l’axe allait profiter à Laurent Delande, mais il allait envoyer le ballon loin au-dessus du but. Quelques instants plus tard, Laurent allait lancer Nicolas en profondeur. Parti à la limite du hors-jeu, ce dernier allait se présenter devant le gardien, mais n’allait pas pouvoir éviter la sortie de celui-ci. Perwez avait échappé à l’ouverture du score. De son côté la défense de Bierges commençait à en avoir plein les chaussures mais il pouvait compter sur la maladresse des joueurs locaux et la bonne vista de son gardien Ludovic pour éviter de prendre un but, comme son reflexe sur le coup franc plein axe. Malheureusement, Ludovic n’allait rien pouvoir faire lorsque la passe du joueur de Perwez allait être malencontreusement déviée par le bout du pied de Julien Klepper, remettant le ballon dans la course de  l’attaquant adverse qui, du bout du pied, allait tromper Ludovic, 1-0. Ce sera bien le seul vrai fait d’arme footballistique des joueurs de Perwez, car ils allaient reprendre leur train-train habituel, à savoir plus se préoccuper des adversaires que du ballon, des crachats jusqu’aux écrasements de chevilles… loin de se préoccuper du ballon donc. Bierges ne se ménagera pas d’autres occasions de but jusqu’à la fin du match et l’arbitre clôturera donc cette (pauvre) rencontre sur ce score arsenal, 1-0. À noter une très bonne entrée en jeu pour les deux néophytes de ce groupe, Bryan Taymans et Anthony Saye.

Ce premier tour se clôture donc sur une défaite pour Bierges, mais il n’aura pas vraiment été question de football lors de cette rencontre. Avec un bilan de 6 victoires et 6 défaites lors de ces douze matchs joués, Bierges présente quand même un bulletin positif au regard des saisons précédentes… 50% des points récoltés, et mêmes quelques regrets sur le déroulement de certaines parties, notamment à Jandrain et contre Jauche. Un bilan positif, mais qui aura pu l’être encore plus avec un tantinet de chance en plus, ou de concentration supplémentaire. Mais ce qu’on retiendra le plus maintenant, c’est que Bierges ne sera plus considéré comme un oiseau pour le chat, comme c’était le cas lors des saisons précédentes, mais présente de beaux arguments pour continuer à récolter des points lors de la deuxième partie de la saison, qui recommencera le 12/01, avec la réception de Sart-Risbart, que Bierges avait battu 2-3 au match aller. 


Le point négatif de cette défaite est la chute consécutive au classement, passant de la cinquième à la septième place.

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1.  Ottenburg   33 12 11 1 0 45 18
2.  Jodoigne A   29 13 9 2 2 60 16
3.  Perwez   22 12 6 2 4 28 15
4.  Melin   19 12 6 5 1 28 39
5.  Sart Risbart   19 12 5 3 4 42 30
6.  Mt-St-Guib.   19 12 5 3 4 36 27
7.  Bierges   18 12 6 6 0 23 32
8.  Jandrain   18 12 5 4 3 37 24
9.  Jauche   18 12 5 4 3 35 28
10.  Grez Doiceau   14 12 4 6 2 34 43
11.  Archennes 11 12 3 7 2 22 29
12.  Mt-St-André   9 12 2 7 3 22 40
13.  Jodoigne B   6 13 2 11 0 15 50
14.  Huppaye   5 12 1 9 2 16 52


Comments