Résumés‎ > ‎

16/09/11 : Ottenburg - CS Biergeois 8-1

publié le 17 sept. 2012 à 13:06 par Laurent Delande

Ou ‘Une équipe au sommet, une autre qui ne montre rien, le résultat n’est donc pas une surprise…'

Effectif : Jean-François Minnon, de Becker Alain, Klepper Julien, Bigaignon Lionel, Knaepen Manuel, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, Apers Julien, Van Baelen Samuel, de Schrynmakers Thibault, Delande Laurent, van Baelen Philippe. 

Après la bonne prestation de la semaine précédente, on pouvait envisager que Bierges puisse continuer sur sa lancée et présenter une seconde prestation d’affilée. Hélas, ce ne fut pas le cas et, contre une équipe supérieure physiquement, cela s’est payé cash au décompte final, sans qu’il n’y ait rien à redire.

Et pourtant, le début du match laissait présenter le meilleur, car les premières occasions furent à l’actif de Bierges. La première occasion démarra avec une première récupération de la défense. Le ballon arriva dans les pieds de Laurent Poncelet, qui décala Laurent Delande sur son flanc droit. La passe de ce dernier arriva dans la course de son frère Nicolas Delande qui put s’offrir la première occasion du match, mais son tir fut arrêté par le gardien. Dans les minutes qui suivirent, Nicolas ouvrit le score suite à un une-deux avec Thibault de Schrynmakers, 0-1. Ce but d’ouverture allait complètement réveiller les joueurs d’Ottenburg, qui n’avaient pas encore montré quoi que ce soit. Il ne leur aura pas fallu plus de 7 minutes pour reprendre l’avantage au marquoir. Sur une longue passe en profondeur dans le dos de la défense, l’ailier adverse put tranquillement centrer vers son attaquant. La défense, repliée en retard, ne put que dévier le ballon dans l’axe. Le milieu adverse, laissé complètement esseulé à l’entrée du grand rectangle récupéra le ballon et fusilla le gardien Jean-François Minnon, qui ne put rien faire, 1-1. Sur la remise en jeu de Bierges, Julien Apers manqua sa passe vers Laurent et put partir droit au but pour faire le 2-1. Sonnée par ces deux buts rapides, la défense de Bierges allait encore faire plusieurs erreurs lors de cette première mi-temps. Bierges était incapable de se montrer dangereux autrement que via des centres lointains. Ottenburg multipliait les offensives vers le but de Bierges, se heurtait parfois à la défense, faisait preuve d’un peu de maladresse, mais savait aussi profiter des erreurs des joueurs visiteurs. Le troisième bit fut inscrit suite à une erreur d’Alain de Becker, qui manqua son contrôle et laissa filer le ballon en dessous de son pied. L’attaquant adverse profita de l’aubaine offerte pour alourdir le score. Et cela n’allait pas s’arrêter là…Sur un corner, Laurent et Jean-François allaient se gêner et la tête de l’attaquant d’Ottenburg frappait la transversale et entrait dans le but, 4-1. La coupe n’était pas encore pleine et un cinquième but allait encore être inscrit avant la mi-temps, 5-1.

Dès le début de la seconde période, Bierges avait à cœur de relever la tête et, surtout, de se faire le plus plaisir en tentant de jouer un peu plus au football, ayant à l’esprit que le match était de toute façon déjà plié. Et les joueurs visiteurs allaient montrer un autre visage que celui affiché en première période. Mais, si le score allait être moins lourd qu’en première mi-temps, cela ne sera que suite à la maladresse des attaquants d’Ottenburg, autrement le score aurait pu être bien plus élevé. Bierges allait tenir environ 25 minutes avant de craquer et encaisser coup sur coup trois nouveaux buts. La défense de Bierges jouait le hors-jeu et tentait de prendre les attaquants adverses a défaut. Mais le milieu de terrain d’Ottenburg allait décider de partir seul au but. La défense de Bierges ayant joué le hors-jeu sans porter le pressing sur le porteur du ballon allait laisser le joueur adverse vers le but. Et, malgré le retour de Laurent, Jean-François ne put éviter le 6-1. Les deux derniers buts allaient être inscrits de manière similaire. La première fois, Julien Klepper tenta de contrer un centre, mais allait envoyer le ballon dans le but. Ce fut ensuite au tour de Manu Knaepen de procéder de la même manière, et d’inscrire son auto-but. Les joueurs locaux parvinrent à se créer de nombreuses occasions lors de cette seconde période, mais allaient se montrer très maladroit en zone de conclusion, ou voir un défenseur sauver le but in extremis. En fin de match, Bierges aurait pu revendiquer un penalty pour une faute commise sur Ludovic Poncin dans le grand rectangle, mais l’arbitre resta de marbre. A noter la carte jaune prise par Thibault en fin de partie pour une réaction un peu trop virulente sur un tacle appuyé du joueur adverse, 8-1, score final.

En conclusion de ce match, on ne pourra juste que pointer la grande différence entre les deux équipes, Bierges n’aura pas eu vraiment l’occasion de présenter un bon visage, trop de joueurs ayant été en dessous de leur niveau. Contre une équipe qui joue en bloc comme Ottenburg l’aura fait. Le résultat final ne fut donc pas à discuter. A noter aussi les trois auto-goals marqués par Bierges en deux matchs de championnat. Avec cette défaite, Bierges se retrouve à la dernière place du classement général, avec la moins bonne différence de buts. Prochain rendez-vous, le dimanche suivant pour la réception de Jauche, une victoire et une défaite en deux matchs.

 


Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Ottenburg   6 2 2 0 0 13 3
2 Jodoigne A   6 2 2 0 0 8 0
3 Ohain   6 2 2 0 0 4 1
4 Grez Doiceau   3 1 1 0 0 3 2
5 Huppaye   3 2 1 1 0 6 2
6 Incourt   3 2 1 1 0 8 6
7 Jauche   3 2 1 1 0 9 8
7 Melin   3 2 1 1 0 5 4
9 Sart Risbart A   3 2 1 1 0 4 4
9 Archennes   3 2 1 1 0 5 5
11 Mt-St-André   3 2 1 1 0 6 7
12 Jandrain   3 2 1 1 0 5 7
13 Jodoigne B   0 1 0 1 0 1 8
14 Perwez   0 2 0 2 0 3 7
15 Sart Risbart B   0 2 0 2 0 5 12
16 Bierges   0 2 0 2 0 3 12

Comments