Résumés‎ > ‎

17/11/13 : CS Biergeois - Huppaye 3-2

publié le 18 nov. 2013 à 03:38 par Laurent Delande   [ mis à jour : 18 nov. 2013 à 23:06 ]

Ou ‘Une bonne heure de jeu puis 30 minutes difficiles… mais Bierges l’emporte au final…'

Effectif : Poncin Ludovic, Klepper Julien, van Brusselen Bradley, Knaepen Manuel, Ballieu Mickael, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, Nafpliotis Anastase, Lenaerts Jean-Baptiste, Van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Jamar Grégori, Roy Mathieu, Detrie Rubens, De Vos Patrick.

Après une semaine de pause suite à la remise générale, et après deux cinglantes défaites, la réserve du dimanche avait pour objectif de se redonner un peu confiance lors de cette rencontre contre l’avant dernier au classement général, en vue du déplacement contre le leader de la série la semaine suivante. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela aura été le cas durant une heure, avant de retomber dans ses travers lors de la dernière partie du match.

La première partie de la rencontre ne propose pas trop de difficultés aux joueurs de Bierges, ils font face au jeu physique de leur adversaire et maintiennent la pression dans le camp de ceux-ci. La seule possibilité de réplique offerte aux joueurs de Huppaye se limite à leur engagement physique pour tenter de contrer le jeu de Bierges. Et, mis à part quelques incursions furtives, le gardien Ludovic Poncin n’est pas mis en difficulté lors des 45 premières minutes. Et on assiste à une toute bonne partie de la part du quatuor défensif, emmené par Anastase Nafpliotis, Manu Knaepen, Julien Klepper et Rubens Detrie. La première occasion de la partie sera à mettre à l'actif du libéro Anastase qui, après avoir driblé quelques joueurs tenta sa chance au but. Mais son tir passera de peu à coté du but. Aussi, assurément, l’homme de ce début de rencontre aura été Jean-Marc van de Wiele, sur son flanc droit. En permanence en position offensive, il aura été le premier et le plus souvent à tenter sa chance au but, même si ses tirs ne furent pas couronnés de succès. Sur l’autre flanc, Julien Grasset n’était pas en reste et, lui aussi, prenait régulièrement l’ascendant sur son adversaire direct. La plus grosse difficulté venait de l’axe offensif. Le duo Mathieu Roy et Laurent Poncelet tentait de combiner pour alimenter les deux attaquants, mais ils devaient faire face à la rudesse de l’axe défensif adverse, qui n’hésitait pas à bien mettre le pied pour empêcher Nicolas Delande et Mickael Ballieu d’être alimenté en bons ballons. Mais c’est de cette partie de terrain que viendra l’ouverture du score après 20 minutes de jeu. Un ballon récupéré par Laurent, une combinaison avec Mathieu, qui lança Nicolas en profondeur. Son tir, dévié par le gardien, allait finalement franchir la ligne de but et permettre à Bierges de mener au score 1-0. Huppaye tentait de réagir, mais l’insuccès de leurs tentatives commençait à faire monter leur agressivité qui devenait de plus en plus à la limite du tolérable. Qu’à cela ne tienne, Bierges continuait à se présenter devant le gardien adverse. Sur une balle en profondeur, Mickael allait suivre le ballon et forcer le gardien à rater son dégagement. Le ballon fut contré par l’attaquant et allait finir sa course au fond des filets, avec l’aide du défenseur, 2-0, score qui allait être atteint à la pause.

Pour ne pas revivre le scénario du match contre Jauche, où après avoir mené aussi 2-0 à la pause Bierges s’était incliné 2-3, les joueurs locaux ont décidé de ne pas relâcher la pression qu’ils avaient mise lors des 45 premières minutes. Et, durant un gros ¼ d’heure, ce fut payant. Anastase se présentant même aux avants postes. Bierges faisait tout pour alourdir le score. Sur un pressing de Patrick De Vos près du grand rectangle adverse, le défenseur ne put que bloquer le ballon qui revint aussitôt vers Grégori Jamar, monté à la mi-temps. Son centre instantané avait la trajectoire idéale à destination de Nicolas, qui n’avait plus qu’à placer le ballon de la tête au fond des filets adverses, 3-0. Ce troisième but inscrit, les joueurs de Huppaye allaient cette fois multiplier les mauvais gestes dans leurs duels, les tacles devenaient cette fois inacceptables, et l’arbitre aurait pu brandir plusieurs fois des cartes pour ces gestes dangereux. Bierges tomba alors dans le jeu de son adversaire. Ne réussissant plus à poser le ballon au sol comme il le faisait en première période, et commençait à reculer un peu trop dangereusement. Ce qui fut mis à profit par les joueurs visiteurs pour réduire le score à la faveur d’une phase arrêtée, 3-1. Quelques minutes plus tard, sur un corner, la tête de l’attaquant heurta le montant. Bierges s’en sortait bien, mais n’allait rien pouvoir faire sur la deuxième réduction du score à 15 minutes du terme de la rencontre 3-2. Un peu bousculé par cette double réduction du score, Bierges allait se réveiller et tenter aussi deux incursions dans le rectangle adverse, avec des essais de Bradley van Brusselen et Jean-Baptiste Lenaerts. Durant les dix dernières minutes, le jeu était à nouveau totalement à l’avantage des joueurs du CS Biergeois, et l’arbitre aurait pu siffler au moins un penalty sur des fautes de mains successives de la part des défenseurs de Huppaye. Et, même si Bierges n’allait plus réussir à inscrire un but, malgré un coup franc des 30m de Laurent bien dévié par le gardien, ils s’octroyèrent une dernière frayeur lorsque l’attaquant adverse était signalé en position hors-jeu, de manière erronée, par l’arbitre. Bierges pouvait être soulagé de cette erreur arbitrale à son avantage. Mais cela calma encore moins les joueurs de Huppaye. Laurent fut averti d’une carte jaune pour avoir houspillé l’arbitre de son manque de réactions face à ses gestes dangereux. L’arbitre clôtura la rencontre sur ce score de 3-2, et Bierges pouvait respirer avec cette victoire logique, au niveau du jeu proposé, mais très difficile à concrétiser.

A la sortie de ce match, l’équipe peut être soulagée, elle signe une nouvelle victoire après deux défaites consécutives. Il reste maintenant à profiter de cet élan pour tenter de créer l’exploit lors du déplacement chez le leader de la série, qui comptabilise le maximum de points en 8 rencontres. Un challenge difficile, mais  qui ne devrait pas faire peur à une équipe de Bierges, qui est capable du meilleur comme elle l’a déjà montré cette saison. Un exploit sur le terrain d’Ottenburg permettrait à Bierges de consolider et confirmer sa position dans le haut du classement. Tous au poste donc…
 
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Ottenburg  24 8 8 0 0 30 10
2 Jodoigne A  17 9 5 2 2 35 11
3 Sart Risbart  16 8 5 2 1 33 17
4 Bierges  15 8 5 3 0 18 24
5 Perwez  15 8 4 1 3 22 10
6 Mt-St-Guib.  14 8 4 2 2 24 19
7 Jauche  13 8 4 3 1 27 20
8 Melin  13 10 4 5 1 22 37
9 Jandrain  12 9 3 3 3 29 20
10 Grez Doiceau  11 10 3 5 2 26 36
11 Jodoigne B  6 9 2 7 0 12 33
12 Archennes 5 8 1 5 2 15 22
13 Mt-St-André  5 9 1 6 2 15 31
14 Huppaye  4 8 1 6 1 12 30
Comments