Résumés‎ > ‎

19/01/14 : CS Biergeois – Jodoigne A 2-4

publié le 20 janv. 2014 à 01:09 par Laurent Delande   [ mis à jour : 20 janv. 2014 à 10:21 ]

Ou ‘Une toute grosse prestation malgré la défaite…'

Effectif : Poncin Ludovic, De Becker Alain, Detrie Rubens, Klepper Julien, Delande Nicolas, de Vos Patrick, Nafpliotis Anastase, Evrard Jean-François, Lenaerts Jean-Baptiste, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Jamar Grégori, Eggerickx Vincent.

Pour ce second match du second tour, Bierges accueille l’équipe A de Jodoigne, qui avait infligé la plus lourde défaite jusqu’à maintenant, un 9-1 bien tassé et indiscutable. Les joueurs de Bierges avaient donc une revanche à prendre. Et, malgré un début de match plutôt difficile, la rencontre aura tenu ses promesses, avec un engagement complet, et une grande force de caractère.

Aligné dans une composition relativement défensive, Bierges mettra du temps avant de trouver ses marques lors de cette rencontre, avec un début de match dominé par les joueurs visiteurs qui, eux, avaient à cœur d’effacer la perte de points subies la semaine précédente contre le leader Ottenburg. Les sorties de défense étaient difficiles et le milieu de terrain submergé par les offensives adverses. Durant les vingt premières minutes, on n’aura pas vu de possibilités pour Bierges, Nicolas Delande étant trop esseulé à la pointe de l’attaque et devant redescendre trop bas pour tenter de récupérer le ballon mais, ce faisant, laissant un vide dans la défense adverse. Malheureusement, durant ces vingt minutes, Jodoigne allait concrétiser deux de leurs nombreuses occasions. Par deux fois, les joueurs adverses allaient combiner dans le dos de la défense de Bierges, pour laisser leur attaquant ajuster le gardien Ludovic Poncin et porter leur avance à deux buts. Le score aurait même pu encore être plus lourd après ces vingt premières minutes de jeu, Jodoigne ayant aussi touché les deux montants et la transversale. Sonné, Bierges allait se réorganiser et finalement arriver à mettre plus d’impact dans leur jeu et bloquer leur adversaire pour les empêcher de multiplier les occasions franches. Et, en effet, Bierges reprenait l’ascendant sur son adversaire, même si il manquait de pouvoir se procurer des occasions, un tir lointain de Nicolas et un déboulé de Grégori Jamar dont le tir allait passer au-dessus du but de Jodoigne. Ce furent les occasions essentielles de Bierges lors de cette première période, mais les joueurs visiteurs ne parvenaient plus à pouvoir combiner aussi facilement qu’ils pouvaient le faire en début de match, et la nervosité commençait à gagner leur rang. Les gestes devenaient de moins en moins sportifs. Sur une montée de Patrick de Vos, ils durent se mettre à deux pour le stopper fautivement. Même chose lorsque Alain de Becker tentait de repartir dans le milieu du jeu. Certains gestes d’antijeu qui avaient aussi le don d’énerver les joueurs de Bierges, Grégori écopant d’une carte jaune pour avoir renvoyé le ballon sur le dos de son adversaire, alors qu’il était au sol. La pause allait être atteinte sur ce 0-2.

La deuxième période allait être d’une toute autre physionomie. C’est, cette fois, Bierges qui allait imprimer le rythme de la rencontre, Jodoigne ne pouvant plus procéder que par des contres. Ils avaient en effet misé sur une organisation défensive pour tenter de contrôler le match. La première occasion allait venir de Bierges lorsque Nicolas allait mettre sa tête sur un centre de Jean-Marc van de Wiele. Mais un joli réflexe du gardien allait empêcher le ballon d’entrer dans le but. Bierges multipliait les phases arrêtée aux alentours du grand rectangle défendu par Jodoigne, mais celles-ci étaient la plupart du temps mal mises à profit.

Sur une de ces phases, Julien Grasset allait envoyer le ballon dans le tas de joueur, mais il était récupéré, suite à une passe en retrait de Jean-Marc, par les joueurs de Jodoigne qui allaient repartir en contre à toute vitesse. La défense de Bierges se retrouvait à deux contre trois joueurs adverses. Anastase Nafpliotis et Julien Klepper ne pouvant empêcher l’attaquant d’envoyer le ballon au fond des filets de Ludovic et porter ainsi le score à 0-3, avec encore 25 minutes à jouer. Mais Bierges était loin d’être abattu et allait parvenir à revenir au score. Alain et Vincent Eggerickx se mettaient de concert pour récupérer un ballon dans le milieu de terrain, et alerter Julien Klepper sur son flanc droit. La passe directe en profondeur vers Nicolas allait permettre à ce dernier de tromper le gardien et de réduire le score, 1-3. Bierges se remettait à y croire, d’autant qu’une superbe parade de Ludovic leur permettait de rester dans le match, en contrant une tentative de lob de l’attaquant adverse. Bierges allait alors pousser pour réduire encore plus la marque, mais allait se faire prendre en contre-attaque, dans un schéma similaire au troisième but inscrit par les joueurs visiteurs, 1-4 et 15 minutes à jouer. Bierges réagissait dans la foulée. Sur une remise d’Alain, Nicolas déviait le ballon pour Julien Grasset, qui fila droit au but. Bien que le ballon ait été poussé un peu loin lors du contrôle, Julien parvenait à devancer la sortie du gardien pour remettre Bierges dans la course, 2-4. Bierges ne voulait rien lâcher et, dans les instants qui suivirent, ce fut autour de Rubens Detrie, de se procurer une occasion de but, mais il tergiversa un poil trop longtemps et ne put ajuster son tir, alors que le but était ouvert. Dans les derniers instants, Nicolas offrit une superbe occasion à Jean-Baptiste Lenaerts de réduire encore le score, lorsqu’il le décala sur la droite du petit rectangle, mais Jean-Baptiste ne put redresser la course du ballon correctement et l’envoya à côté du but. Les derniers instants du match étaient très tendus, Jodoigne ayant visiblement perdu sa faculté à rester calme et n’ayant plus la maîtrise du jeu, l’arbitre dû intervenir plusieurs fois. Ludovic, Jean-François et Patrick écopant d’avertissements, ainsi que plusieurs joueurs de Jodoigne. Le match se termina sur cette défaite 2-4.

Bierges subit donc sa septième défaite de la saison, contre une équipe de Jodoigne que l’on a déjà vu beaucoup plus à l’aise dans sa maîtrise du jeu, si on excepte les vingt premières minutes de la rencontre. Bierges aura plus que fait jeu égal avec son adversaire du jour, mais aura surtout montré une superbe dose de caractère pour ne pas se laisser abattre par le déroulement du match et, avec un peu plus de réalisme, aurait même pu revendiquer le match nul. Forcer cette équipe de Jodoigne A à devoir jouer la contre-attaque durant plus d’une mi-temps est quelque chose que peu d’équipes arriveront à faire. La prestation de ce jour aura été à mille lieux de celle qui avait été offerte face à cette même équipe lors du premier tour.il n’en est que plus valorisant pour l’entraîneur de pouvoir travailler avec un groupe de ce caractère.
Néanmoins, vu les conséquences de la défaite au classement général, la victoire lors du prochain match, en déplacement à Jodoigne B, devient impérative. Si elle pouvait être suivie par autant de victoires lors des 2 matchs suivants, cela effecerait la chute au classement.

Merci aussi à Stéphane van Roosbroeck pour venir aider l’équipe des réserves du dimanche, mais plus généralement aussi pour ses services au club.

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1.  Ottenburg   37 14 12 1 1 51 22
2.  Jodoigne A   33 15 10 2 3 66 20
3.  Perwez   28 14 8 2 4 33 16
4.  Jandrain   24 14 7 4 3 46 25
5.  Jauche   23 13 7 4 2 54 35
6.  Mt-St-Guib.   22 13 6 3 4 40 28
7.  Melin   22 14 7 6 1 34 45
8.  Bierges   21 14 7 7 0 27 37
9.  Sart Risbart   20 14 5 4 5 46 35
10.  Grez Doiceau   14 14 4 8 2 38 50
11.  Archennes- 12 14 3 8 3 26 36
12.  Huppaye   11 14 3 9 2 22 54
13.  Mt-St-André   8 14 2 10 2 25 54
14.  Jodoigne B   6 15 2 13 0 18 56
15.  Wommersom   0 2 0 2 0 6 19
Comments