Résumés‎ > ‎

19/04/15 : CS Biergeois – Moorsel 3-0

publié le 20 avr. 2015 à 01:23 par Laurent Delande

Ou ‘Ultime Journée…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Eric, de Becker Alain, Klepper Julien, Knaepen Manuel, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, Copreaux Arnaud, van der Haegen Alan, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Sheppard Kevin, Rolland Vincent, de Vos Patrick.

Dernier match de championnat et l’obligation de faire un bon résultat avant de regarder ce qu’il se passe dans l’autre match et si Bierges peut fêter le titre. Le moins que l’on puisse dire c’est que Bierges n’aura, de loin, vraiment pas usurpé sa victoire.

Tout démarre le mieux du monde pour Bierges, avec une occupation du terrain impeccable et un jeu collectif qui empêche les joueurs de Moorsel de récupérer le ballon. Et la première occasion sera d’ailleurs la bonne pour le CS Biergeois. Sur une hésitation du gardien dans son dégagement, et le pressing effectué par l’attaquant Nicolas Delande, le ballon allait être contré et Nicolas pu envoyer le ballon au fond du but et ouvrir le score, 1-0. Bierges restait très concentré dans cette partie, l’ouverture rapide du score n’allait pas perturber outre mesure la configuration de jeu mise en place et le pressing constant sur le porteur du ballon réduisait complètement les possibilités de jeu des adversaires. Bierges allait d’ailleurs enfoncer le clou cinq minutes après l’ouverture du score, suite à un nouveau mauvais dégagement de la défense. Le ballon revint dans la foulée de Vincent Rolland, qui ne se posa pas de question et envoya le ballon au fond des filets, 2-0. Une avance confortable après seulement 8 minutes de jeu. La défense de Bierges avait très peu à faire, si ce n’est récupérer les longues balles perdues de Moorsel. Le manque d’allant offensif des joueurs visiteurs en ce début de match offrait de larges latitudes aux ailiers biergeois de monter et porter le danger dans le rectangle adverse. Ce fut ainsi que le troisième but tomba, avec un tir de Julien Grasset, dévié par Julien Klepper dans les buts adverse, 3-0. Alan van der Haegen, fraîchement monté au jeu en remplacement de Vincent, blessé, allait directement s’offrir une opportunité de tir, mais celui-ci passe juste à côté du but. Moorsel allait tenter de se monter un peu plus entreprenant an cette fin de première période, profitant de la baisse de régime des joueurs locaux. Les joueurs visiteurs allaient hériter d’un penalty pour une légère faute de Patrick de Vos dans le rectangle. Mais il était dit que la pièce tomberait du bon côté pour Bierges. Le gardien Ludovic Poncin allait se détendre brillamment pour détourner le ballon sur le poteau, qui allait ensuite être dégagé par la défense. Ludovic permettait, par ce superbe arrêt, à son équipe de conserver son avantage. Dans les minutes qui suivirent, il bénéficiera d’un fameux coup de chance sur un corner de Moorsel. En effet, le coup de tête puissant de l’attaquant adverse envoya le ballon sur la cuisse du gardien et fut détournée en nouveau coup de coin. Bierges évitait donc, coup sur coup, d’être rejoint au score et allait atteindre la pause avec cette avance de trois buts au marquoir.

La seconde période allait présenter un visage similaire à la première, avec une possession de balle totalement à l’avantage des joueurs locaux, ils maîtrisaient la rencontre en se ménageant de nombreuses occasions et en n’en offrant aucune à son adversaire. Ludovic n’eut d’ailleurs plus rien eu à faire lors de cette mi-temps. De l’autre côté, par contre, c’était tout à fait différent. Il est d’ailleurs étonnant de ne pas avoir vu le score évoluer pour Bierges, tant les occasions étaient franches, Julien Grasset, Arnaud Copreaux, Laurent Poncelet, Kevin Sheppard, Alan avaient des occasions pour alourdir le score, mais soit le gardien s’interposait, soit les tirs passaient à côté du but. La défense, menée par Eric Battair, restait intraitable et ne laissait vraiment aucune opportunité aux joueurs adverses. Bierges allait remporter cette rencontre sur le score déjà acquis à la pause, 3-0.

La victoire entérinée, les oreilles se tournaient alors vers le résultat de Grez-Doiceau à Beauvechain, avec l’espoir que l’équipe locale ait pris au moins un point face à son adversaire, ce qui aurait permis à Bierges de fêter le titre avec cette victoire à domicile. Malheureusement, Grez l’aura emporté 3-4, et reste dans la position de terminer champion si il remporte les deux rencontres qu’il lui reste à disputer, et terminer ainsi avec un point en plus (et une rencontre en plus) que Bierges. Bierges attendra donc encore maximum dix jours afin de savoir si le titre leur revient. Mais cette attente ne doit pas non plus occulter une saison en tout point réussie, avec un total de victoires/points jamais atteint par la réserve du dimanche du CS Biergeois, et une aventure de 23 rencontres menée de bout en bout par ce groupe de 34 joueurs.  

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Bierges  47 21 15 4 2 64 44
2 Grez Doiceau  42 20 13 4 3 71 40
3 Beauvechain B  34 19 11 7 1 68 43
4 Archennes  30 21 9 9 3 50 42
5 Moorsel  18 17 5 9 3 35 38
6 Mt-St-Guib. A  15 21 4 14 3 29 80
7 Ohain B  12 19 3 13 3 38 68
Comments