Résumés‎ > ‎

23/02/14 : Grez-Doiceau - CS Biergeois 3-6

publié le 24 févr. 2014 à 04:49 par Laurent Delande

Ou ‘Un match à rebondissement…surtout en seconde période…'

Effectif : Poncin Ludovic, De Becker Alain, Detrie Rubens, Klepper Julien, van Brusselen Bradley, Coulon Dimitri, Knaepen Manuel,  Delande Nicolas, de Vos Patrick, Nafpliotis Anastase, Evrard Jean-François, van de Wiele Jean-Marc, Roy Matthieu, Taymans Bryan, Placucci Thomas, Copreaux Arnaud.

Deux semaines de repos, agrémentées d’un rencontre amicale intra-muros la semaine précédente, et Bierges se déplace à Grez-Doiceau, pour ce qui fut l’année dernière le théâtre de leur seule victoire de la saison, avec la ferme intention de revenir à nouveau avec les trois points. Et, si la première période sera plutôt pauvre en buts, la seconde sera bien plus riche en rebondissements et en buts – 8 des 9 buts de la partie seront inscrits au cours de la deuxième partie du match.

En ce début de rencontre, les deux équipes tentent de se rendre maître du jeu, et ce sera Bierges qui y parviendra, sans pour autant pouvoir se montrer réellement dangereux face au but de Grez-Doiceau. Les occasions ne vont pas être légions de part et d’autre durant le premier quart d’heure. Bierges tente timidement de s’infiltrer dans la défense de leur adversaire, pourtant bien regroupée. Et ce seront les joueurs locaux qui vont profiter de leur premier véritable mouvement pour ouvrir le score. On ne joue que depuis 10 minutes lorsque une balle perdue par Patrick de Vos allait être envoyée dans le dos de Julien Klepper, permettant à l’attaquant adverse de s’incruster dans le grand rectangle et de servir vers son coéquipier, laissé libre de marquage. Ce dernier allait manquer sa reprise, mais allait néanmoins prendre le gardien Ludovic Poncin à contrepied et faire 1-0. Un petit coup du sort dont les joueurs de Bierges allait mettre encore 10 bonnes minutes avant de pouvoir relever la tête. Tentant de profiter un maximum du terrain synthétique pour construire le jeu, Bierges commençait alors à devenir plus tranchant dans ses mouvements, avec pour conséquence une multitude de coups coin ou de coups francs aux abords du rectangle. Malheureusement la précision faisait défaut en front de banderille et le gardien adverse ne devait pas beaucoup se déployer. Il devra se retourner une fois pour aller rechercher le ballon au fond de ses filets lorsque Nicolas Delande allait reprendre un coup franc de Dimitri Coulon, mais l’arbitre allait le sanctionner d’une position de hors-jeu. Plusieurs fois, les attaquants Nicolas et Arnaud Copreaux allaient se gêner dans la récupération du ballon en pointe du jeu. En fin de mi-temps, Grez-Doiceau se procura deux trois occasion, mais elles étaient soit bien captées par Ludovic, soit stoppée par la défense de Bierges, menée par Anastase Nafpliotis. Les deux équipes allaient rejoindre les vestiaires sur ce score plutôt flatteur pour les joueurs locaux, 1-0.

La seconde période allait être complètement différente, avec pas moins de 8 buts qui seront inscrits. Les joueurs visiteurs allaient garder le même tempo que celui imprimé lors de la fin de la première période, et allaient rapidement revenir au score. Sur un corner donné par Manu Knaepen, Jean-François Evrard allait propulser de la tête le ballon au fond du but et rétablir la parité au score, 1-1. Il ne sera pas dit que Grez-Doiceau allait abdiquer si facilement. Et sur une phase confuse, qu’ils allaient inscrire leur second but. Alors que l’on pensait que Ludovic avait capté le ballon, l’attaquant arriva et récupéra le ballon pour l’envoyer ensuite dans le petit filet du but de Bierges. Alors que les joueurs visiteurs réclamaient une faute sur le gardien, l’arbitre accorda le but, 2-1. C’est ce qui peut s’appeler un taux de réussite dans ses essais, mettre 2 buts en ayant 3 occasions franches. À Nouveau, Bierges fit preuve de caractère, en se procurant plusieurs occasions, notamment par Nicolas et Dimitri, mais à chaque fois le gardien n’avait pas beaucoup de difficultés à s’emparer du ballon. L’égalisation allait survenir à nouveau sur corner. Manu envoya le ballon dans le petit rectangle et Jean-François allait pousser le gardien à la faute, il envoya le ballon au fond de son propre but, 2-2. Mais ce match fou n’avait pas encore dit son dernier mot. L’équipe locale allait vite reprendre l’avantage en profitant d’un coup franc généreusement accordé par l’arbitre, alors que le ballon avait été proprement arrêté par Julien, dans la course de l’attaquant adverse. L’attaquant adverse allait profiter du cafouillage dans le petit rectangle pour propulser le ballon au fond du but, 3-2. À nouveau, Bierges se retrouvait mené contre le cours du jeu. Jean-François allait céder sa place à Bradley van Brusselen, qui allait le suppléer tout aussi bien dans l’axe de la défense. Le jeu allait devenir plus tendu lors des dernières vingt minutes de jeu. Bierges avait clairement le monopole du ballon et ne laissait plus Grez-Doiceau se montrer dangereux, à l’exception d’un tir lointain repoussé par le poteau. Une balle récupérée dans la défense par Thomas Placucci, allait être délivrée à Jean-Marc van de Wiele, qui décala Alain de Becker dans l’axe. L’appel de balle de Rubens Detrie allait être parfait lui permettre d’être servi dans sa course par Alain. Il se retrouva face au gardien et ne rata pas l’occasion de rétablir à nouveau l’égalité entre les deux équipes, 3-3. Phase similaire quelques instants plus tard, avec cette fois Jean-Marc à l’assist et Rubens à nouveau lancé en profondeur. Son deuxième essai eut le même résultat que le premier, et mit Bierges aux commandes du match, pour la première fois, 3-4. Les efforts des joueurs visiteurs étaient récompensés, et ces derniers n’allaient plus laisser revenir leur adversaire dans la partie. Ils allaient encore alourdir le score à deux reprises. La première fois, via Bryan Taymans, qui allait être servi par Dimitri dans sa profondeur. Il évita le retour du défenseur pour ajuster le gardien depuis l’extérieur du grand rectangle, et envoyer le ballon dans la lucarne, 3-5. Quelques instants plus tard, Dimitri allait être arrêté fautivement dans le grand rectangle et obtenir un penalty, qu’il laissa le soin à Nicolas de le botter. L’attaquant pu inscrire son premier but du match et son quinzième de la saison, en envoyant le ballon dans la lucarne du but de Grez-Doiceau, 3-6. La messe semblait dite. Mais la fin de match allait devenir rugueuse et Grez-Doiceau allait profiter du petit coup de relâchement dans les travées de Bierges pour hériter d’un pénalty. Le premier essai, lointain, allait être dégagé sur la ligne par Julien, mais allait vite revenir et être déviée, inopinément, par le bras de Manu. L’arbitre désigna le point de penalty. Cette opportunité n’allait pas être mise à profit par les joueurs locaux pour revenir au score. Ludovic se détendit parfaitement pour dévier le ballon et préserver ainsi l’avance de ses couleurs. Le score ne changea plus jusqu’à la fin du match, 3-6 score final.

Bierges remporte donc une neuvième victoire sur la saison, ce qui lui permet de dépasser le nombre de points maximum qui n’avait jamais été atteint par la réserve du dimanche, depuis qu’elle évolue sous les couleurs de Bierges, en 5 saisons. Il reste 8 matchs à disputer d’ici à la fin de saison, et donc 24 points à prendre. À la vue du calendrier direct qui nous attend les trois prochains week-ends, si on prend chacun de ces matchs avec le sérieux qui aura été observé lors des moments importants du match d’aujourd’hui et si on fait preuve de la même force de caractère et de mentalité, il y a moyen de pouvoir viser au final le top 3 du classement. Si on excepte les deux premières places, les équipes situées entre la troisième et la 8ème place se tiennent en 8 points. Bierges va maintenant rencontrer, en trois matchs, les trois équipes qui partagent avec lui la première moitié du classement, à commencer par Jandrain, qui nous avait battu 6-1 au match aller, dans des conditions de jeu dantesque. À nous de montrer qu’il s’agissait bien d’un accident en prenant notre revanche le week-end prochain. Attention aussi à l’accumulation des cartes jaunes qui pourraient devoir être prises en compte les prochaines semaines, puisque pas moins de trois joueurs sont sous la menace d’une suspension pour abus d’avertissements depuis le début de la saison, à savoir Ludovic Poncin, Jean-François Evrard et maintenant Julien Klepper.
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Ottenburg  43 16 14 1 1 59 24
2 Jodoigne A  42 18 13 2 3 78 23
3 Jauche  30 16 9 4 3 64 34
4 Mt-St-Guib.  28 16 8 4 4 57 36
5 Perwez  28 16 8 4 4 33 26
6 Bierges  27 17 9 8 0 44 46
7 Jandrain  27 17 8 6 3 52 33
8 Sart Risbart  26 17 7 5 5 52 43
9 Melin  22 17 7 9 1 38 57
10 Archennes 18 17 5 9 3 44 45
11 Grez Doiceau  18 17 5 9 3 47 60
12 Huppaye  14 16 4 10 2 30 61
13 Jodoigne B  9 18 3 15 0 28 73
14 Mt-St-André  8 17 2 13 2 29 70
15 Wommersom  0 5 0 5 0 10 44
 
Comments