Résumés‎ > ‎

23/10/11 : CS Biergeois-Uccle 2-4

publié le 24 oct. 2011 à 12:23 par Laurent Delande

Ou ‘Perdre bêtement l’acquis engrangé la semaine précédente…'

Effectif : Docquier Sylvain, Bigaignon Lionel, Coulon Dimitri, Knaepen Manuel, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Vanagt Benjamin, Poncelet Laurent, Apers Julien, Fontigny Maxime, van Baelen Julien, de Schrynmakers Thibault, Jamar Grégori, Delande Laurent, Mayné Grégory

Une semaine n’est pas l’autre et on peut se demander comment il est possible de passer d’un match très bien géré à un match où rien ne peut réussir. Face à une équipe qui n’avait pas encore remporté le moindre match depuis le début de saison, mais qui restait sur un partage face à Jodoigne, Bierges n’aura pas réussi à imposer son jeu et aura du subir la qualité technique des adversaires.

Bien que le début de match fût équilibré, on a pu directement sentir que Bierges n’allait pas vraiment rentrer dans le match, en n’allant pas au duel. Durant cette première demi-heure de la première mi-temps, Bierges parviendra à se ménager certaines occasions, en misant principalement sur la vivacité de Dimitri Coulon, ainsi des flancs Benjamin Vanagt et Thibault de Schrynmakers. Mais le gardien d’Uccle n’était pas réellement mis à contribution. De l’autre coté, la défense ne parvenait pas à se sortir des problèmes posés par les joueurs adverses. Et dès leur première occasion, après 10 minutes de jeu, allaient ouvrir le score. Le mouvement allait partir de la défense d’Uccle. Le ballon transitait par le milieu. Et, alors que la défense de Bierges allait croire au hors-jeu de l’attaquant, c’est de la deuxième ligne qu’allait venir le danger lorsque le milieu de terrain allait surgir pour déjouer le hors-jeu et centrer pour son attaquant. La défense, étant en retard dans le mouvement, ne put empêcher Uccle d’ouvrir la marque. À la demi-heure, Bierges allait revenir au score un peu chanceusement. Sur un long coup-franc, la défense allait être gênée par Nicolas Delande, à peine entré au jeu, qui prolongea le ballon. Grégory Mayné était à la bonne place pour pousser le ballon au fond des filets d’Uccle, 1-1. Et sur le quart d’heure qui a suivit, on allait assister à trois autres buts. Sur deux mouvements similaires à leur premier goal, Uccle allait enfoncer le clou et mener 1-3. Entre ces deux buts, Sylvain Docquier allait encore sortir deux ballons très chauds, via de grands réflexes. Juste avant la pause, Bierges obtint un nouveau coup-franc que donna Julien Apers. Lionel Bigaignon devança le défenseur et propulsa, bien que retenu fautivement par son opposant, le ballon de la tête dans le but et réduisit ainsi l’écart, 2-3, score à la pause.

En deuxième mi-temps, la physionomie du match allait changer un petit peu. Bien que restant maître pour la partie technique du jeu, Uccle n’allait plus se procurer de véritables occasions franches. Bierges, de son côté, allait s’octroyer plusieurs occasions franches, sans pour autant pouvoir tromper le gardien adverse. Dès le début de la deuxième période, Bierges allait obtenir plusieurs corners. Sur un de ceux-ci, Nicolas allait mettre sa tête, mais le ballon allait être capté par le gardien. Et sur la relance, Uccle amenait le danger dans le rectangle de Bierges et inscrire un quatrième but entaché d’un hors-jeu que seul l’arbitre n’avait pas vu, 2-4 et il restait encore 20 minutes à jouer. Les possibilités de buts se multiplièrent pour Bierges, qui tentait le tout pour revenir au score. La première était pour Ludovic Poncin qui était à la bonne place pour récupérer un ballon qui trainait dans le rectangle, mais le tir trop mou était contré par la défense. Dimitri et Benjamin inquiétait la défense par leur vivacité, mais la dernière passe faisait toujours défaut, ou un excès d’individualisme dans le rectangle, à l’image de Nicolas qui vendangeait deux occasions franches devant le gardien adverse. Mais la dernière véritable occasion était pour Dimitri qui, dans le grand rectangle, décocha un tir puissant. Mais, à nouveau, le gardien sauva son équipe. Le match se clôtura sur ce score en défaveur des joueurs de Bierges.

Bierges rate donc une bonne occasion de prendre le large au classement et aurait pu signer un joli bilan de quatre victoires en huit matchs. Les deux matchs à venir devraient permettre de combler ce léger retard, face à des concurrents directs. Mais pour cela, il faudra aborder les matchs de manière concentrée et sérieuse, ainsi que d’être plus concrets dans la concrétisation des occasions qu’on ne manque pas de se procurer tout au long des matchs.


Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Archennes-Pécrot   24 8 8 0 0 42 12
2 Jodoigne   22 8 7 0 1 31 8
3 Sart Risbart A   15 7 5 2 0 29 13
4 Jandrain   15 7 5 2 0 14 14
5 Perwez   13 8 4 3 1 22 19
6 Mt-St-André A   12 7 4 3 0 22 21
7 Huppaye   12 8 4 4 0 27 26
8 Incourt   12 8 4 4 0 20 26
9 Grez Doiceau   9 7 3 4 0 23 21
10 Bierges   9 8 3 5 0 15 28
11 Jauche   7 7 2 4 1 16 20
12 Ohain   7 8 2 5 1 11 27
13 FC M.Uccle   6 6 1 2 3 17 19
14 Sart Risbart B   6 8 2 6 0 21 30
15 Melin   3 8 0 5 3 15 21
16 Mt-St-André B   0 5 0 5 0 4 24


Comments