Résumés‎ > ‎

24/10/10 : Melin - CS Biergeois 3-1

publié le 24 oct. 2010 à 23:54 par Laurent Delande

Ou ‘l’arbitrage en question’…

Encore une fois, et même sans avoir livré une prestation impeccable, loin s’en faut, le CS Biergeois aurait mérité nettement un autre résultat que cette défaite qui ne laisse aucunement transparaitre la physionomie de la rencontre. Contre le RC Melin, qui se situe lui-aussi dans le bas du classement, Bierges avait un beau coup à jouer si elle repartait de là avec une victoire.

Et c’est sur cette base là que la partie s’entama. Bierges pris le jeu a son compte. Et, même si elle ne se montrait pas dangereuse spécialement devant le gardien adverse, la possession du ballon était nettement en sa faveur. Malgré cette domination, aucune occasion franche ne fut à mettre à l’actif des joueurs visiteurs. Après vingt minutes de jeu, les échanges commencèrent à s’équilibrer, et la nervosité commença à gagner les rangs des  joueurs de Bierges. Et cela se fit immédiatement sentir avec une sérénité défensive qui commença aussi à faiblir. Melin s'enhardi dans les échanges en devenant plus (trop ?) secs sur l’homme. Mais les seuls réelles occasions provenaient de cadeaux offerts par l’équipe de Bierges. Suite à de bêtes fautes à proximité du grand rectangle du gardien Ludovic Poncin, ou encore a des corners stupidement concédés, Melin parvenait à inquiéter le gardien. Sur un des corners, il eut d’ailleurs un fabuleux réflexe pour dévier la reprise de la tête de l’attaquant adverse. Cette occasion entama encore un peu plus le calme de la défense, et particulièrement de Lionel Bigaignon qui fut averti d’un carton jaune pour deux fautes consécutives. Sur un corner, l’attaquant de Melin ouvrit le score sur une faute de main que l’arbitre ne voulut pas voir, celui-ci accorda donc le but. Et a partir de ce moment, l’arbitre commença a perdre le fil du match et, alors qu’il n’avait pas eu grand-chose a faire jusque là, il décida de lui-même de la tournure des événements qui allaient suivre. Le jeu de Melin restait rugueux et sur un tacle trop appuyé, Manu Knaepen du sortir du terrain. Et malgré le coup-franc et le corner qui suivit, Bierges ne put réduire le score avant de regagner les vestiaires : 1-0.

La deuxième mi-temps redémarra directement avec une occasion pour les joueurs visiteurs. Dès la remise en jeu, le ballon fut lancé par Frédéric Vervotte en profondeur pour Benjamin Vanagt, qui centra directement. Laurent Delande récupéra le ballon et tira directement au goal. Le gardien intervint pour empêcher le ballon de franchir la ligne. Dans les dix minutes qui suivirent, Melin inscrivit deux goals sur des occasions litigieuses. Sur la première, l’attaquant parti en position clairement hors-jeu. La défense dirigée par Philippe van Baelen était parfaitement montée pour mettre le joueur adverse hors-position. Mais l’arbitre, a nouveau, décidé de ne pas voir ce hors-jeu pour accorder le but. Le troisième goal intervint quelques minutes plus tard sur une phase tout a fait similaire. Cette fois la position de hors-jeu était nettement moins évidente, et il était nettement plus malaisé pour l’arbitre d’évaluer la position fautive de l’attaquant adverse. Il n’en restait néanmoins que cela faisait un 3-0 avec encore 30 minutes de jeu. Et ces deux phases n’ont pas permis de restaurer le calme dans les rangs de Bierges. Et cela ne s’arrangea pas par la suite. L’arbitre ayant, en effet, pris le pli de siffler certaines phases à l’encontre du bon sens. Comme cette phase, où Benjamin était lancé en profondeur par Samuel van Baelen. Il partait droit au but lorsque l’arbitre le sanctionna d’une position de hors-jeu, alors qu’un défenseur de Melin était resté en retrait. Même si il reconnut son erreur et que le ballon était rendu aux joueurs de Bierges, le mal était fait puisque l’action était stoppée, alors que l’occasion de but était réelle. Ou encore l’action durant laquelle Bierges se montrait dangereux dans le rectangle adverse, mais où l’arbitre sanctionna d’un coup franc au niveau de la ligne médiane(!) une prétendue rouspétance de Julien van Baelen. Le match s’envenimait. Mais Bierges continuait à se montrer pressant. Les joueurs de Melin ne pouvaient repartir qu’en contre, et bien qu’ils aient encore eu quelques occasions, ne parvinrent plus à se montrer réellement dangereux devant le but de Ludovic. Nicolas Delande récupéra un ballon mal dégagé par le gardien de Melin et dribbla son défenseur pour lober le gardien, 3-1 avec encore 20 minutes à jouer. Bierges était sans conteste l’équipe la plus présente durant cette deuxième mi-temps et continuait a pousser pour revenir au score. Les joueurs de Melin se contentèrent de gagner du temps. Ils auraient même du être réduits a 10, après qu’un de leur défenseur se permis d’envoyer une baffe à Frédéric. Mais l’arbitre se contenta de le sanctionner d’une carte jaune. Bierges eut encore certaines occasions de revenir à la marque sur les nombreux corners qu’ils se créèrent. Il restait encore 10 minutes a jouer lorsque Thibault de Schrynmakers, lancé dans le grand rectangle, fut retenu par le maillot. L’arbitre décida a nouveau d’omettre ce fait de match et ne siffla pas le pénalty. En lieu et place, il siffla la fin de la rencontre, en dépit du temps effectif qu’il restait encore à jouer.

Au final, cette rencontre, même si le niveau affiché (par les deux équipes) n’était pas transcendant, n’aurait pas du être perdue. Bierges aura quand même montré un visage nettement plus intéressant que celui de Melin. Il en reviendra à l’arbitre d’avoir décidé de l’issue du match, qu’il n’aura réussi à maitriser que pendant les 20 premières minutes. Il est quand même malheureux de voir que des efforts sont réduits a néant par des décisions plus que douteuse de la personne qui est censée assurer un bon déroulement des événements. Bierges reste donc avec une seule unité au compteur, à l’avant dernière place, avant la venue de Grez-Doiceau, invité surprise de la série.


Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Ottenburg   19 7 6 0 1 27 13
2 Archennes   17 7 5 0 2 26 10
3 Jauche   16 8 5 2 1 28 9
4 Jodoigne   15 7 5 2 0 26 7
5 Huldenberg   14 8 4 2 2 18 7
6 Ohain   14 8 4 2 2 22 13
7 Sart Risbart   13 7 4 2 1 23 18
8 Perwez   12 7 4 3 0 15 13
9 Jandrain   12 8 4 4 0 16 21
10 Chaum-Gist.   11 8 3 3 2 17 18
11 Melin   9 8 3 5 0 24 22
12 Mt-St-André   8 8 2 4 2 14 19
13 Huppaye   5 8 1 5 2 21 36
14 Grez Doiceau   3 4 1 3 0 9 12
15 Bierges   1 8 0 7 1 12 29
16 Incourt   0 7 0 7 0 1 52

Comments