Résumés‎ > ‎

25/09/11 : Mélin - CS Biergeois 1-2

publié le 26 sept. 2011 à 11:31 par Laurent Delande

Ou ‘Deuxième victoire consécutive…'

Effectif : Docquier Sylvain, de Becker Alain, Van Loo Kevin, Klepper Julien, Coulon Dimitri, Knaepen Manuel, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Vanagt Benjamin, Apers Julien, Fontigny Maxime, de Schrynmakers Thibault, Van Baelen Philippe, Mayné Grégory

Après la victoire contre Ohain, Bierges se déplace chez un concurrent direct, occupant la 14ème place avec un point glané en trois rencontres. C’est donc l’occasion de distancer cette équipe, chez qui les déplacements n’avaient jamais souri les précédentes saisons.

Et le match démarra sur les chapeaux de roues. Il ne fallut en effet pas plus de 3 minutes de jeu pour que les joueurs de Mélin réclament un penalty pour une faute de main du stopper Alain de Becker à l’entrée de la surface de réparation. L’arbitre estima que le joueur était placé à l’extérieur de la surface, au grand désarroi des joueurs locaux, et indiqua donc un coup franc. Celui-ci, bien que bien donné, n’était pas suffisamment puissant que pour surprendre le gardien Sylvain Docquier. Mélin jouait en s’évertuant à oublier son milieu de terrain, et envoyait principalement des longs ballons en profondeur. Il aura fallut un bon quart d’heure pour que la défense de Bierges puisse se mettre convenablement en position. Les rares opportunités de Mélin durant cette première période provenaient d’erreurs de jugement opérés par les backs de Bierges, Julien Apers et Kevin van Loo, ou certaines mauvaises relances du libéro Maxime Fontigny (a leur décharge il fallut bien reconnaitre que l’état du terrain n’aidait pas à une relance convenable), mais qu’ils arrivaient à combler par un repositionnement rapide. Sylvain n’était pas inquiété outre mesure. Dans l’autre partie du terrain, les attaquants de Bierges parvenaient à se créer des occasions, bien aidés par les deux joueurs de flancs, Dimitri Coulon et Thibault de Schrynmakers. Mais si le score n’évolue pas durant cette première période, c’est principalement du à l’état du terrain que les joueurs de Mélin peuvent remercier. Le milieux de terrain de Bierges, emmené par Philippe van Baelen, récupérait de nombreux ballons et donnait une bonne réplique physique à leurs adversaires directs. Les débordements de Dimitri et de Thibault permettaient d’amener le danger régulièrement dans le grand rectangle adverse. À quatre reprises, Grégory Mayné eut l’opportunité d’ouvrir la marque, mais il loupa à chaque fois ses reprises à cause des faux rebonds provoqués par l’état du terrain. Benjamin Vanagt, à son tour, ne fut pas loin de trouver le chemin des filets à 10 minutes du repos. Julien Klepper lui aussi, après avoir récupéré un ballon qui trainait dans le grand rectangle de Mélin, dribbla le défenseur mais, positionné sur son mauvais pied, ne put redresser la trajectoire du ballon et envoya son tir loin à coté des buts de Mélin. Cette première période se clôtura sur le score de 0-0, Bierges pouvant revendiquer bien plus.

Et la seconde période repris avec Mélin qui apportait un jeu encore plus physique dans son entrejeu et sa ligne arrière, mais restait tout autant stériles en occasions franches. Au contraire de Bierges, qui parvenait à maîtriser le jeu et à apporter le danger vers l’avant. L’entrejeu de Bierges avait été renforcé par l’apport d’un second milieu récupérateur, Manu Knaepen. Ce qui a permis aux deux ailiers de débordements d’apporter plus de soutien aux attaquants. Et les occasions réelles étaient entièrement à profit des joueurs de Bierges. Dimitri débordait régulièrement sur son flanc. Sur une de ses incursions, il servit Nicolas Delande, monté au jeu à la pause, qui amortit de la poitrine, mais qui vit le défenseur revenir dévier le ballon. Peu de temps après, à nouveau après avoir récupéré un ballon dans le milieu du jeu, Dimitri déborda son défenseur et trompa le gardien, 0-1 après 15 minutes de jeu. Menant au score, les joueurs visiteurs reculèrent mécaniquement d’un cran, assurant la couverture arrière et repartant en contre. A nouveau, les flancs de débordement avaient toute latitude pour rechercher la profondeur, mais la défense locale restait attentive et tout ce que Bierges arrivait à obtenir était une série de corners. Sur un de ceux-ci, le ballon, mal repoussé par la défense, revenait dans les pieds de Dimitri qui centra instantanément dans le petit rectangle. A nouveau, la défense se dégagea mal et le ballon arriva dans les pieds de Ludovic Poncin. Il se décala légèrement et loba le gardien pour doubler l’avantage de Bierges, 0-2. Ludovic porte à trois le nombre de buts inscrits depuis le début de saison, en ayant joué deux mi-temps, et peut se targuer d’être le meilleur buteur. Durant le dernier quart d’heure, Mélin tentait d’intensifier ses offensives, mais cela ne portait pas vraiment ses fruits devant Sylvain, qui restait bien placé pour arrêter les tirs et les coup-francs lointains. Alors qu’on se dirigeait vers la fin de la rencontre, et que Bierges espérait enfin terminer un match sans encaisser de buts, un moment d’inattention dans la défense permis à l’attaquant adverse de lober Sylvain. Maxime était contraint de détourner le ballon de la main juste avant qu’il ne franchisse la ligne. L’arbitre indiqua le point de penalty et brandit le carton jaune au libéro de Bierges, alors que tout le monde s’attendait à voir sorti le carton rouge. Bierges pouvait s’estimer heureux de pouvoir terminer la partie à 11. Le penalty fut converti par Mélin, 2-1, avec encore deux minutes à jouer, ce qui se révéla insuffisant pour les joueurs locaux. L’arbitre clôtura la rencontre sur le score de 1-2, donnant la victoire à Bierges.

En quatre rencontres de championnat, Bierges a réussi à emmagasiner deux défaites de rang, suivies par deux victoires, pour un total honorable de 6 points sur 12, tout en occupant la 8ème place au classement. Bierges tentera de poursuivre cette belle série en recevant l’équipe A de Mont-Saint-André pour la rencontre suivante, et, ce, tout en gardant en tête l’excellente mentalité et état d’esprit qui a animé les trois dernières rencontres, un vrai esprit de groupe. On remarque aussi une défense qui a gagné en assurance, a confirmer lors des rencontres suivantes, notamment les gros morceaux qui s’annoncent Mont St André, Jodoigne et Perwez.


Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Jodoigne   9 3 3 0 0 14 2
1 Sart Risbart A   9 3 3 0 0 14 2
3 Archennes-Pécrot   9 3 3 0 0 15 5
4 Perwez   7 4 2 1 1 15 11
5 Mt-St-André A   6 3 2 1 0 7 5
6 Jandrain   6 3 2 1 0 7 7
7 Huppaye   6 4 2 2 0 14 18
8 Bierges   6 4 2 2 0 6 12
9 Jauche   3 2 1 1 0 5 7
10 Grez Doiceau   3 3 1 2 0 11 11
10 Sart Risbart B   3 3 1 2 0 12 12
12 Incourt   3 4 1 3 0 6 17
13 FC M.Uccle   1 3 0 2 1 8 12
14 Melin   1 4 0 3 1 6 10
15 Ohain   1 4 0 3 1 4 13
16 Mt-St-André B   0 0 0 0 0 0 0




Comments