Résumés‎ > ‎

26/02/12 : Uccle - CS Biergeois 4–0

publié le 7 mars 2012 à 06:01 par Laurent Delande

 

Ou ‘Quand ca veut pas, ca veut pas…'

Effectif :  Detrie Rubens, Klepper Julien, Knaepen Manu, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, van Baelen Julien, De Schrynmakers Thibault, Jamar Grégori, Delande Laurent, Mayné Grégory, Vonck Fabrice

Reprise après 3 semaines de remises générales, avec un déplacement dans la capitale, à Uccle plus précisément. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce déplacement ne restera pas dans les anales des matchs de Bierges. Arrivé déjà avec un nombre de joueurs tout juste suffisant, Bierges a la surprise de s’apercevoir que l’équipe adverse se présente avec la moitié de ses joueurs qui appartiennent à l’équipe première (qui ne joue pas ce week-end là).

Dès le début de la rencontre, on a pu sentir que Bierges n’arriverait pas à s’en sortir, la maîtrise technique et physique imprimée par les joueurs d’Uccle surpassait clairement les capacités des joueurs visiteurs. Ce fut véritablement une rencontre à sens-unique, la défense et le milieu de terrain de Bierges étant complètement submergé par les offensives adverses, les attaquants étant quant à eux complètement privés de ballon par la défense. Et il sera même étonnant que le score à la pause ne soit que de 3-0. Bierges aura tenu 20 minutes avant de craquer pendant 15 minutes. Sans être extrêmement précis devant le but, Uccle se ménageait de nombreuses opportunités, mais il fallu attendre la vingtième minute avant que Ludovic Poncin ne doive aller rechercher le ballon au fond de ses filets pour la première fois. En deux autres actions similaires, Uccle allait alourdir le score par deux fois. Bierges n’arrivait pas à réagir, et allait se ménager un corner durant cette première mi-temps.

La seconde période était du même acabit que la première, une domination outrancière des joueurs locaux, et une complète impuissance des joueurs de Bierges. Il faudra quelques arrêts reflexes du nouveau gardien Rubens Detrie, qui remplaçait Ludovic monté au jeu, pour éviter de sombrer complètement. Mais, pour autant, Bierges ne parvenait toujours pas à se ménager des occasions de but concrètes. Une seule réelle occasion sera à mettre à l’actif des joueurs visiteurs, lorsque Nicolas Delande, lancé en profondeur par Fabrice Vonck, allait s’échapper à la garde des défenseurs, mais allait butter sur le gardien qui dévia son tir en corner. Ce fut la seule possibilité pour Bierges. Uccle, de son coté, voulait trop en faire et s’emmêlait dans son jeu technique et ne réussissait pas à marquer le quatrième. Ce qui fut fait sur une des nombreuses contre attaques, et un hors-jeu plus que limite non signaler par l’arbitre. 4-0, résultat final, et vraiment rien à pouvoir revendiquer à la fin pour Bierges.

Au final, un très pauvre match, une très pauvre résistance de Bierges, qui peut encore s’estimer content de ne pas avoir pris bien plus de goals face à une équipe bien technique et physique, même si composée pour la plupart de joueurs d’une équipe première. A noter, le forfait général déclaré par Mont-Saint-André B, ce qui permet à Bierges de conserver sa 11ème place malgré la victoire d’Ohain.



Comments