Résumés‎ > ‎

27/04/14 : CS Biergeois –Perwez 0-1

publié le 28 avr. 2014 à 02:37 par Laurent Delande   [ mis à jour : 28 avr. 2014 à 03:21 ]

Ou ‘Un manque d’efficacité, qui coûte à nouveau cher au final…'

Effectif : Poncin Ludovic, de Becker Alain, Detrie Rubens, Klepper Julien, Knaepen Manuel, Delande Nicolas, de Vos Patrick, Nafpliotis Anastase, Evrard Jean-François, Lenaerts Jean-Baptiste, Jamar Grégori, Roy Matthieu, Ronsmans Nicolas, Copreaux Arnaud, Taymans Bryan.

Cette fois, on y est, dernier match de championnat, et la réception de Perwez, avec à la clé l’opportunité de consolider une belle sixième place au classement général, mais aussi le danger d’en perdre quelques-unes en cas de défaites. Et, si le match se sera déroulé dans son ensemble, de manière relativement correcte, l’animation du jeu aura été à l’avantage de Bierges, mais le manque cruel d’efficacité devant le but adverse mettra Bierges en grande difficulté.

Difficile de pouvoir se montrer pleinement satisfait d’une rencontre pareille. D’un côté, une maîtrise globale sur l’ensemble du jeu et une reconversion défensive soignée qui aura permis à Bierges de rester le plus souvent possible à l’abri d’occasions adverses, mais aussi, et encore, un gaspillage en zone offensive. A nouveau, et comme lors d’autres matchs, Bierges aurait pu prétendre à remporter les trois points. Dès le début de la rencontre, on a pu sentir l’envie dans les rangs de Bierges de clôturer la saison sur une bonne note. Un dispositif avec deux demi-défensif, qui ont parfaitement réussi à museler le milieu adverse, assure à Bierges une récupération rapide du ballon et laisse le gardien de Bierges au repos jusqu’à la fin de la première mi-temps, moment où Perwez réussira à se procurer sa première véritable occasion. De l’autre côté, le gardien de Perwez avait bien plus de travail, en priorité grâce au bon travail incessant des deux flancs, Arnaud Copreaux et Nicolas Ronsmans. La première occasion viendra des suites d’un centre de ce dernier à destination d’Alain de Becker, qui allait réceptionner le ballon à l’entrée du rectangle, mais allait aussi précipiter son tir alors qu’il avait encore l’occasion de s’approcher un peu plus du but. Bierges ne s’arrêta pas là. La seconde occasion vint de l’autre côté lorsque Arnaud allait décaler Nicolas Delande dans le grand rectangle. Son centre-tir allait être repris par Jean-François Evrard, mais l’arbitre allait annuler le but pour une position de hors-jeu du joueur de Bierges. Loin de se désarmer, l’équipe locale avait mainmise sur le jeu. La défense, organisée autour du libéro Anastase Nafpliotis, était rarement mise en difficulté, bien aidée par les milieux défensifs, Grégori Jamar et Manu Knaepen. Une nouvelle occasion allait encore survenir pour Nicolas Delande, lorsqu’il réceptionna un centre de Nicolas Ronsmans, mais son tir allait être totalement dévissé et terminé à côté du but de Perwez. La seule opportunité pour Perwez viendra en toute fin de première période lorsque l’attaquant effaça Rubens Detrie et envoya un tir que Ludovic Poncin parvint à détourner. Une première et dernière occasion juste avant la fin de cette première période, 0-0.

Le seconde période allait être encore moins prolifique en occasion de buts. Les deux équipes continuant à se neutraliser dans le milieu de terrain. Mais Bierges allait aussi avoir un peu plus de difficultés à avoir la mainmise sur le jeu, comme ils l’avaient en première période. Bierges faisait tout pour ouvrir le score, et les coups de coin commencèrent à se multiplier dans le camp de Perwez, mais restaient toujours infructueux, et le jeu devenait aussi un peu plus nerveux. La plus belle opportunité de cette seconde période allait venir d’un centre de Patrick de Vos, que Nicolas Delande récupérait à l’extrémité du petit rectangle. Il allait parvenir à se défaire de son adversaire et pouvoir se retourner pour décocher un envoi que le gardien, au prix d’un très joli réflexe, allait réussir à détourner en corner, une nouvelle opportunité manquée. Et, à nouveau, quand on ne marque pas, on s’expose à des contres. C’est ce qui va se produire en fin de match lorsque, sur leur seule opportunité de la seconde période, Perwez allait ouvrir le score. Sur un retour de corner, la contre-attaque allait être rapide. Même si la défense locale s’était bien regroupée, le ballon allait être remis en retrait vers le gardien qui loupa un tantinet son dégagement en envoyant le ballon dans l’axe. Le ballon est récupéré par le joueur adverse qui tente la frappe, mais qui est déviée par Manu vers l’attaquant adverse, en position hors-jeu au moment de la passe. Ce dernier évita la sortie du gardien. Mais Ludovic allait obliger l’attaquant à pousser son ballon un peu loin. Il  le récupéra juste derrière la ligne de jeu pour revenir sur le terrain et envoyer le ballon au fond, 0-1, alors que l’arbitre aurait dû refuser le but. Malgré encore quelques tentatives, Bierges ne Parviendra pas à rétablir l’égalité avant la fin de la rencontre et s’incline donc de justesse pour le dernier match de la saison, même si cela n’est pas véritablement mérité.

Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Ottenburg  64 24 21 2 1 85 34
2 Jodoigne A  55 25 17 4 4 100 36
3 Jauche  44 24 13 6 5 85 47
4 Perwez  39 24 10 5 9 48 40
5 Jandrain  38 24 11 8 5 63 43
6 Mt-St-Guib.  37 24 10 7 7 80 57
7 Sart Risbart  34 24 9 8 7 63 59
8 Melin  32 24 10 12 2 61 71
9 Bierges  32 25 10 13 2 53 67
10 Grez Doiceau  28 24 8 12 4 70 80
11 Archennes 24 25 7 15 3 60 84
12 Jodoigne B  22 25 7 17 1 52 91
13 Mt-St-André  21 24 6 15 3 46 81
14 Huppaye  21 24 5 13 6 46 81
15 Wommersom  4 12 1 10 1 29 80

Comments