Résumés‎ > ‎

28/04/2013: CS Biergeois – Grez-Doiceau 1-2

publié le 30 avr. 2013 à 06:47 par Laurent Delande

Ou ‘Une dernière défaite pour clôturer la saison…’

Effectif: de Becker Alain, Bigaignon Lionel, Knaepen Manuel, Poncin Ludovic, Delande Nicolas, Vanagt Benjamin, Poncelet Laurent, Apers Julien, Evrard Jean-François, Lenaerts Jean-Baptiste, Jamar Gregori, Mathy Michael, Eggerickx Vincent, de Raymaekers Pascal, Grasset Julien

Pour ce dernier match de la saison, le CS Biergeois rencontre la seule équipe contre laquelle la victoire avait été au rendez-vous lors du premier tour, en espérant pouvoir rééditer le même type de prestation. Et, au terme de la rencontre, on ne fut pas trop loin du résultat espéré, même si une dernière défaite vient clôturer la saison.

La première partie du jeu était relativement équilibrée entre les deux équipes. Et, même si Bierges arrivait à se montrer présent en phase offensive, ils péchaient encore un peu trop au niveau des occasions manquées. De l’autre côté, la défense parvenait à empêcher l’incursion des joueurs adverses en direction du goal défendu par  Ludovic Poncin. Les occasions les plus franches allaient aboutir pour Bierges. La première, sur une superbe remontée de ballon depuis la défense, lorsque Manu Knaepen allait isoler Benjamin Vanagt sur son flanc. Le centre de ce dernier trouva Nicolas Delande, complètement isolé à l’entrée du grand rectangle. Mais la réaction des défenseurs fut plus prompte que celle de l’attaquant et il se retrouva rapidement coincé entre plusieurs joueurs adverses, qui l’empêchaient d’armer sa frappe. Laurent Poncelet fut aussi à l’origine de la seconde occasion, lorsqu’il lança Nicolas en profondeur, mais le tir de l’attaquant termina au-dessus du but. On ne voyait Grez-Doiceau que par à-coup, la défense, emmenée par Jean-François Evrard,  bloquait chaque tentative adverse. Les deux backs Julien Apers et Lionel Bigaignon, ne laissaient aucune véritable liberté à leur adversaire respectif. Grégori Jamar nous gratifiait d’un tout gros match et, même si son rôle principal était de bloquer le jeu adverse, il se retrouvait régulièrement en position offensive. La dernière véritable occasion de Bierges allait encore venir des pieds de Nicolas, lorsqu’il récupéra une mauvaise relance du gardien, mais son tir allait être envoyé directement sur celui-ci. Et, malheureusement, lorsqu’on ne parque pas, et on en a pu avoir la démonstration tout au long de  cette saison, l’adversaire parvient à profiter de la moindre erreur. Sur une longue balle en profondeur, la défense allait être surprise par un mauvais rebond. Le joueur adverse n’allait pas se poser de question et envoyer le ballon dans les filets depuis le 25 mètres, 0-1, alors que Bierges se procurait les meilleures occasions, à l’image de la saison… Et, malgré le pressing effectué, le score n’allait plus bouger jusqu’à la pause. Laurent allait néanmoins encore tenter un tir lointain, après avoir récupérer un mauvais dégagement du gardien, mais le ballon allait arriver dans les bras de ce dernier.

A la reprise, le scénario allait se répéter, une équipe de Bierges relativement conquérante dans le jeu, mais toujours à la merci d’un contre. Et c’est ce qui allait se passer. Le joueur adverse allait récupérer le ballon au milieu de terrain et allait remonter jusqu’à l’extérieur du grand rectangle, d’où il put adresser une passe à son co-équipier en retrait. La défense de Bierges avait mal suivi le jeu et Grez-Doiceau allait alourdir le score, 0-2. Malgré ce (nouveau) coup du sort, Bierges allait réagir, et encore une fois se montrer la plus valeureuse sur le restant du match. L’unique occasion que Grez-Doiceau allait se procurer allait résulter d’un coup-franc à l’entrée du rectangle, que Ludovic allait parfaitement dévier. La réduction du score allait intervenir pour Bierges à 20 minutes de la fin du match, lorsque Jean-François s’infiltra dans l’axe du jeu. Sa passe lobée allait passer au-dessus de Nicolas, en position de hors-jeu. Mais sa position n’allait pas influencer le jeu, puisque Julien Grasset, venu prêter main forte de la première, allait suivre l’action et, d’une reprise de volée, allait envoyer le ballon au fond du but visiteur, 1-2, tout restait encore possible. Et on allait croire à l’égalisation lorsque, sur le centre d’Alain de Becker, Julien et Jean-Baptiste Lenaerts allaient se gêner et ne purent que dévier le ballon en coup de pied de but. Malgré les derniers efforts, Bierges ne parvint pas à rétablir l’égalité au marquoir et clôture donc sa saison sur cette défaite et la plus mauvaise série depuis 5 saisons.

Ce dernier match aura encore été à l’image de la saison : une équipe de Bierges qui peut produire un très bon football, mais qui n’aura pas connu la réussite dont il aurait pu revendiquer, et qui lui aurait fait gagner plus de point que le bilan qu’il a présenté. La place occupée au terme de la saison ne reflète en rien la valeur de cette équipe, de ce groupe. L’avantage, c’est qu’on ne pourra que faire mieux lors de la saison à venir. Mais cela devra se faire avec un effectif qui se retrouvera remodelé, car il faudra reconstruire un nouvel effectif pour combler les départs qui vont survenir.
 

Place

Club

Points

Matchs Joués

Victoires

Défaites

Partages

Buts Pour

Buts Contre

1 Jodoigne A  67 23 22 0 1 114 13
2 Sart Risbart A  57 23 18 2 3 105 28
3 Ottenburg  44 23 14 7 2 96 48
4 Archennes  41 22 13 7 2 85 38
5 Jandrain  41 22 13 7 2 62 55
6 Ohain  34 22 11 10 1 67 92
7 Melin  32 23 9 9 5 53 46
8 Grez Doiceau  31 24 10 13 1 65 77
9 Incourt  30 20 10 10 0 71 64
10 Jauche  27 22 8 11 3 66 70
11 Mt-St-André  23 22 7 13 2 68 81
12 Jodoigne B  22 22 6 12 4 50 127
13 Mt-St-Guib.  18 20 4 10 6 53 71
14 Huppaye  17 21 5 14 2 44 92
15 Perwez  17 22 5 15 2 46 85
16 Bierges  7 23 1 18 4 45 103
 
Comments