Résumés‎ > ‎

29/03/15 : CS Biergeois – Grez-Doiceau 2-3

publié le 30 mars 2015 à 01:17 par Laurent Delande

Ou ‘Bierges n’a plus son sort entre ses mains…'

Effectif : Poncin Ludovic, Detrie Rubens, Klepper Julien, Delande Nicolas, Roy Matthieu, Placucci Thomas, Copreaux Arnaud, Evrard Jean-François, van de Wiele Jean-Marc, Grasset Julien, Nafpliotis Anastase, Sheppard Kevin, de Vos Patrick, Coolen Nicolas.

Une deuxième défaite à domicile sur l’ensemble de la saison, la quatrième au total, laisse Bierges leader avec deux matches encore à jouer, mais par le petit jeu des remises générales et du forfait de Chaumont Gistoux, qui risque aussi de voir Bierges terminer la saison avec une rencontre de moins que son adversaire du jour et, surtout, un point de mois au total si Grez-Doiceau remporte les quatres (!!) rencontres qu’il lui reste. Une défaite largement précipitée en première période et par la grâce de quelques décisions arbitrales a la limite du scandaleux.

Bierges débute la rencontre plutôt correctement, organisé dans le jeu, et appliqué à la récupération du ballon, même si le milieu de terrain adverse pose des difficultés à la construction du jeu. Une équipe adverse complètement remaniée par rapport aux dernières rencontres et qui pousse le jeu vers l’avant. Ce sera d’ailleurs l’équipe visiteuse qui ouvrira le score après dix minutes de jeu sur leur première occasion via un corner. La reprise de la tête du milieu de terrain grézien ne laisse aucune possibilité au gardien Ludovic Poncin, 0-1. Bierges réagit pourtant directement dans les minutes qui suivent avec une remontée du terrain de Julien Grasset, qui efface trois joueurs pour tromper le gardien visiteur, 1-1. On assiste alors à un méchant tacle sur Rubens Detrie, non sanctionné par l’arbitre, alors que la cheville du joueur de Bierges est touchée. Ce dernier ne pourra d’ailleurs pas reprendre part au jeu. La réorganisation du jeu mettra un peu de temps à se mettre en place, et durant ce laps de temps, Grez va à nouveau se mettre aux commandes du match. Une infiltration dans l’axe du joueur adverse, laissé libre de marquage et non gêné dans son évolution sera sanctionné directement par un tir que Ludovic ne put détourner, 1-2. Bierges tentait de se ressaisir et se poser le jeu, mais, cette fois, c’est l’arbitre qui continuait à s’illustrer, pas des décisions à contre sens du jeu. L’énervement commençait à gagner les rangs des joueurs visités. Grez-Doiceau allait en profiter pour alourdir la marque à 1-3. Matthieu Roy eut la possibilité en fin de première période mais tarda à tirer au but une fois rentré dans le grand rectangle.

La deuxième période atteindra des sommets de ridicule arbitral encore plus important qu’en première période. L’arbitre ne réussissait vraiment plus à gérer son match, allant jusqu’à expulser Jean-François Evrard, alors que ce dernier signifiait simplement à l’arbitre que le joueur adverse l’avait poussé et qu’il devait faire un peu plus attention aux phases de jeu. Bierges se retrouvait donc à 10 pour la demi-heure de jeu restante. Et, malgré cette infériorité numérique, Bierges allait se montrer la meilleure équipe sur le terrain. Mais l’état de celui-ci allait être préjudiciable aux actions entreprises par Bierges pour revenir au score. Thomas Placucci allait se retrouver seul devant le gardien, mais dans son élan, allait glisser juste avant de pouvoir reprendre le ballon, une sortie limite du gardien devant Nicolas Delande allait retarder l’échéance. Une phase confuse dans le grand rectangle grézien allait offrir la possibilité à Patrick de Vos d’inscrire son premier but de la saison, mais la balle allait être arrêtée par une flaque d’eau juste devant la ligne. Heureusement pour Bierges, Julien allait suivre et inscrire son deuxième but de la journée. Bierges allait tenter le tout pour le tout afin de pouvoir recoller au score, mais n’y parviendra pas et subit dès lors une nouvelle défaite en cette fin de championnat.

Cette défaite change donc la donne pour l’attribution du titre dans ce championnat des réserves du dimanche, puisque Bierges, même en faisant un sans-faute sur les deux derniers matches qu’il lui reste à jouer doit maintenant espérer un faux-pas de son adversaire du jour pour envisager le titre, là où tout le monde se focalisait sur l’équipe de Beauvechain, ce sera donc peut-être bien Grez-Doiceau qui coiffera tout le monde sur le poteau, alors qu’une victoire, ou même un partage aujourd’hui, assurait le titre à 95% à Bierges. Il reste donc deux matches durant lesquels il faudra tout donner pour remporter la totalité des points et minimiser dès lors les regrets en cas d’issue défavorable pour Bierges.
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Bierges  41 19 13 4 2 60 44
2 Grez Doiceau  36 18 11 4 3 62 37
3 Beauvechain B  34 17 11 5 1 64 34
4 Archennes  29 19 9 8 2 48 39
5 Moorsel  18 16 5 8 3 35 35
6 Mt-St-Guib. A  14 19 4 13 2 27 73
7 Ohain B  9 18 2 13 3 33 67
 
Comments