Résumés‎ > ‎

29/09/13 : Mont St André - CS Biergeois 0-1

publié le 30 sept. 2013 à 05:11 par Laurent Delande   [ mis à jour : 1 oct. 2013 à 12:23 ]

Ou ‘Une victoire acquise dans la difficulté… mais une victoire quand même…'

Effectif : Poncin Ludovic, Battair Eric, de Becker Alain, van Brusselen Bradley, Knaepen Manuel, Ballieu Mickael, Delande Nicolas, Poncelet Laurent, Nafpliotis Anastase, Evrard Jean-François, Lenaerts Jean-Baptiste, van de Wiele Jean-Marc, Jamar Grégori, Delande Laurent, Roy Mathieu.

Bierges maintient le cap dans ce championnat en remportant une troisième victoire en quatre rencontres. Une victoire pas évidente à voir se dessiner, mais une victoire quand même. Ne dit-on pas qu’une saison réussie se dessine même lors de rencontres plus difficile, mais qui sont néanmoins remportées.

La première période est à l’avantage des joueurs de Bierges. Dès la mise en jeu, l’organisation de Bierges allait leur permettre de maitriser les rares offensives adverses, mais aussi de pouvoir faire avancer le ballon rapidement vers l’avant. Le jeu ne fut pour autant pas de toute beauté. Beaucoup d’approximations en phase offensive qui annihilaient les approximations, conjugués à certaines approximations arbitrales, notamment sur des positions de hors-jeu non évidentes, alors que les attaquants Nicolas Delande et Mickael Ballieu avaient la possibilité de se présenter seuls devant le gardien adverse. L’arbitre oublia aussi de siffler un pénalty en faveur de Bierges sur une des montées du libéro Anastase Nafpliotis. Tentant de s’incruster dans le grand rectangle adverse, il fut victime d’une charge fautive sans que l’arbitre ne bronche. Bierges gérait défensivement, Anastase, Jean-François Evrard et Eric Battair ne laissaient pas aux attaquants adverses la possibilité de se présenter devant le gardien de Bierges, Ludovic Poncin, qui n’avait pas grand-chose à faire lors de ces 45 premières minutes. Les deux milieux défensifs de Bierges, Grégori Jamar et Mathieu Roy, bien aidés par Laurent Poncelet gênaient la construction du milieu adverse, les contraignant à lancer en profondeur, ce qui n’inquiétait pas Ludovic. Même si presqu’aucune occasion ne fut concédée aux joueurs de Mont St André, le gardien local n’était pas vraiment mis en difficulté non plus, peu d’occasions étaient à mettre à l’actif des joueurs de Bierges. La domination affichée dans le jeu ne parvenait pas à se concrétiser dans le jeu. La première véritable occasion vint de Jean-Marc van de Wiele, qui évita le retour du défenseur pour tenter un centre tir, qui passa à côté du but de Mont St André. Peu après, ce fut au tour d’Alain de Becker de tenter une percée sur son flanc droit. Son envoi fut capté par la défense, mais Grégori parvint à dévier le ballon dans l’axe. Le pressing de Nicolas empêcha le défenseur de dégager proprement et le ballon revint vers Mathieu, à l’entrée du grand rectangle. Le tir de ce dernier, loin d’être vraiment académique, allait néanmoins tromper le gardien et permettre à Bierges de mener à la marque, 0-1. Ce but n’allait pour autant pas libérer les joueurs de Bierges.

En seconde période, on assistera au phénomène inverse. Bierges relâchant la pression exercée en première période, Mont St André allait se porter nettement plus vers l’avant, et la tâche des deux joueurs de flancs allaient être rendue encore plus compliquée. Alain et Bradley van Brusselen devant avant tout penser à défendre plutôt qu’à se porter vers l’avant. Bierges éprouvait des difficultés, mais parvenait à sortir de temps à autre pour porter le danger dans le camp adverse, en pouvant compter sur la vivacité des attaquants. Mickael, bien lancé en profondeur par Nicolas se retrouva en position idéale face au gardien, mais envoya le ballon au-dessus du but. Ce fut une occasion en or pour tuer le match et assurer Bierges de la victoire. Manu Knaepen monta au jeu pour renforcer un peu plus le milieu de terrain de Bierges. Jean-François aussi se permit une montée, mais fut stoppée par la défense adverse. Les joueurs visiteurs allaient devoir se battre jusqu’au bout, et compter sur la vigilance de leur gardien et de ses réflexes pour parvenir à la fin du match sans prendre de but. Jean-Baptiste Lenaerts monta au jeu pour remplacer Mickael, blessé. On faillit même s’imaginer un scénario catastrophe en fin de match sur une sortie de Ludovic dans les pieds de l’attaquant adverse, qui s’écroula dans le grand rectangle, mais l’arbitre décidé là-aussi de ne pas accorder de penalty. Le jeu devenait défensif avant tout. Il importait de garder le score et assurer ainsi une troisième victoire en quatre rencontres, ce qui fut fait au soulagement de l’ensemble du groupe quelques instants plus tard, 0-1 score final.

Bierges remporte cette rencontre sans avoir spécialement bien joué, mais c’est là aussi que réside la réussite d’un groupe. A noter aussi que c’est le premier match de Bierges durant lequel ils n’auront pas encaissé de but depuis bien longtemps. Viennent maintenant deux semaines d’interruption, en raison d’un calendrier étrangement agencé. Cette petite trêve de deux semaines permettra à chacun de récupérer des divers petits bobos encourus et de se présenter en forme pour le match contre Grez-Doiceau.

 
Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1.  Ottenburg   9 3 3 0 0 11 2
2.  Bierges   9 4 3 1 0 8 12
3.  Perwez   8 4 2 0 2 10 2
4.  Jodoigne A   7 4 2 1 1 14 4
5.  Sart Risbart   6 4 2 2 0 18 10
6.  Jandrain   5 3 1 0 2 11 8
7.  Jauche   4 2 1 0 1 8 5
8.  Huppaye   4 2 1 0 1 2 1
9.  Grez Doiceau   4 3 1 1 1 9 11
10.  Mt-St-Guib.   3 1 1 0 0 6 3
11.  Jodoigne B   3 4 1 3 0 6 12
12.  Archennes 1 4 0 3 1 9 15
13.  Mt-St-André   1 4 0 3 1 5 12
14.  Melin   0 4 0 4 0 6 26
 
Comments