Résumés‎ > ‎

31/10/10 : CS Biergeois – Grez-Doiceau 4-9

publié le 1 nov. 2010 à 12:16 par Laurent Delande

Ou ‘et cela avait pourtant vraiment bien commencé…’

Surprise au coup de sifflet initial, Grez-Doiceau se présente avec la majorité de leur équipe première. Pour une véritable équipe du dimanche, cela ne se présentait donc pas de manière positive.

Néanmoins, le début de la rencontre allait démontrer tout le contraire. En effet, malgré les escarmouches des joueurs de Grez-Doiceau, qui démontraient quand même une supériorité technique et physique, le premier quart d’heure de la rencontre allait tourner à l’avantage des joueurs de Bierges. Dès la 5ème minute, sur un dégagement du ballon du gardien Ludovic Poncin, la déviation de la tête de Grégory Mayné permit d’isoler Nicolas Delande qui fila droit au but et trompa le gardien de Grez-Doiceau, 1-0 dès l’entame du match. Et ce n’était pas fini. Grez-Doiceau restait maître dans la circulation du ballon, mais ne parvenait pas à inquiéter véritablement Ludovic. Et trois minutes plus tard, ce fut un échange de bon procédés, Nicolas dévia de la tête le dégagement de Ludovic à destination de Grégory qui, dès 45m, contrôla, se retourna et réussi à placer le ballon hors de portée du gardien, 2-0. La nervosité gagna les rangs des joueurs visiteurs, mais se montraient quand même dangereux. À la 15ème minute, un débordement de Jeremy Van Loo sur son flanc droit, permit à Nicolas de tenter sa chance. Le tir fut dévié parle gardien, mais Thibault de Schrynmakers avait suivi le mouvement et alourdi encore la marque, 3-0 après 15 minutes de jeu, et après autant d’occasion de but. Grez-Doiceau, tout en restant très nerveux, intensifiait sa pression sur le but de Ludovic. En témoignèrent les cartons jaunes qui commençaient a tomber pour les joueurs de Bierges. Jeremy fut averti pour avoir repoussé un ballon alors que l’arbitre avait sifflé. Grégori Jamar et Frédéric Vervotte furent aussi averti pour des fautes a proximité du rectangle. Sur un des deux coup-francs, Grez réduisit la marque.  Et ils allaient revenir à 3-2 suite à un long débordement dans le dos de la défense. Le jeu devenait très tendu. Les joueurs de Grez ne parvenaient pas à digérer d’être mené par une équipe de réserves. Une échauffourée entre Grégory et le capitaine adverse abouti à une exclusion de ce dernier. Grez devait donc encore jouer 50 minutes à 10. Et c’est en infériorité numérique que Bierges allait le plus subir le match. En 10 minutes, les joueurs de Grez vont revenir au score. Suite à une récupération de balle d’Alain de Becker, Benjamin Vanagt fut lancé sur son flanc gauche. Bierges se retrouva à 4 joueurs contre 3 défenseurs. Mais Benjamin voulu tenter le dribble de trop et le gardien récupéra le ballon. Il relança immédiatement son attaquant qui déborda et trompa Ludovic pour rétablir l’égalité. Le coup était rude, et le moral en pris un coup. Et 2 minutes avant la fin de la première mi-temps, Grez-Doiceau allait même prendre l’avantage via le poteau.

La deuxième mi-temps redémarra comme la première pour Bierges, en revenant directement à la marque. Après 3 minutes de jeu, Nicolas inscrivit le 4ème goal de Bierges. Et l’ascendant moral était du coté des joueurs visités. Malgré la suprématie technique et physique de Grez-Doiceau. Un tout grand match de la part de Ludovic permit à Bierges de rester dans le match. A lui tout seul, il dégouta longtemps les attaquants de Grez. Bierges résistait et repartait en contre. Par deux fois, Nicolas fut lancé en profondeur et de retrouva face au gardien adverse. Celui-ci effectuait aussi un grand match et évitait à Grez de se voir encore mener au score. Jusqu’à 20 minutes de la fin, Bierges tenait le match nul (tout en pouvant espérer encore prendre l’avantage). Mais physiquement, l’avantage tournait de plus en plus en faveur de l’équipe visiteuse, et Bierges commençait craquer. Sur un nouveau débordement, Ludovic ne put rien face à l’attaquant adverse, Grez-Doiceau reprenait l’avantage, et n’allait plus l’abandonner. Malgré les essais des joueurs visités pour revenir au score, Grez allait encore marquer 4 fois avant la fin du match, encore marqué par la carte jaune prise par Philippe van Baelen : 4-9, score final.

Face à une équipe affutée physiquement et techniquement, Bierges aura tenu 70 minutes avant que le physique craque, mais, durant 70 minutes, aura tenu la dragée haute face à une équipe première (dans sa majorité). Mais le résultat final, peut-être quand même forcé, représente la logique de différence entre les deux équipes.

Félicitation à Ludovic pour son match incroyable…


Place Club Points Joués Gagnés Perdus Nuls Buts
pour
Buts
Contre
1 Ottenburg  22 8 7 0 1 34 14
2 Jodoigne  21 9 7 2 0 37 9
3 Archennes  17 8 5 1 2 28 12
4 Jauche  16 9 5 3 1 30 12
5 Jandrain  15 9 5 4 0 20 21
6 Ohain  14 9 4 3 2 23 15
7 Huldenberg  14 9 4 3 2 18 11
8 Mt-St-André  14 9 4 3 2 19 20
9 Sart Risbart  13 9 4 4 1 24 33
10 Perwez  12 8 4 4 0 17 17
11 Melin  12 9 4 5 0 26 23
12 Chaum-Gist.  11 8 3 3 2 17 18
13 Grez Doiceau  6 5 2 3 0 18 16
14 Huppaye  5 9 1 6 2 22 39
15 Bierges  1 9 0 8 1 16 38
16 Incourt  0 7 0 7 0 1 52
Comments